Amezwaru

(Page d'accueil)

 

Atricle

 

L'Afrique absente du Maroc africain

L'amazighité, otage des lois organiques au Maroc

L'art marin

Abra

Les fausses révolutions du "printemps arabe"

Tawiza cesse de paraître..

Le mauvais temps!

La vie d'un grand-père...

 

 

 

 

LE MAUVAIS TEMPS!

 

  Par: Elhoucine Oullaarif.  Beni-Mellal

 

(27 – 07 – 2012)

   Quand les borgnes sont guidés par les aveugles on ne peut  attendre que la descente aux enfers.

   Le problème réside non seulement dans la complication de la situation mais il est aussi tributaire de la mentalité des aliénés qui  sont  parmi nous et font partie des nôtres.

L’occasion de ses propos est notre réalité  en tant que les ayants –droit face à un gouvernement qui  puise sa force dans la soumission, la cupidité et l’ignorance des uns et la répression  des autres. Croire que tout va bien puisqu'on est dans le meilleur des mondes et que tout ce qui pourrait nous arriver est la meilleure des choses qui puisse se produire, à l’instar de la pensée de Pangloss de Voltaire, est une pure stupidité. Avoir de l’espoir diffère  de la critique politique et de la théorie des droits.  On vient d’apprendre qu’une bonne partie de la fortune marocaine est détournée et entassée, sans scrupule dans des banques étrangères. Que peut faire Benkirane et sa troupe en relation avec  ‘’ce délit’’?? Rien. D’ailleurs, il n’a pas pu cacher son zèle devant les téléspectateurs quand il leur a expliqué  que c’est bien et que c’est patriotique de gonfler les prix du mazout et d’essence et si par hasard cela dérange on doit décidément penser au transport public, sinon on doit le remercier puisque les prix des légumes et des fruits sont à la portée des pauvres de la capitale! Lui qui n’a pas pu aussi courber l’échine des riches  à participer au budget public en retranchant un pourcentage -combien minime et dérisoire!-de leurs chiffres d’affaire, car on sait très bien qu’il y a de la fraude  et du mensonge dans la déclaration fiscale de certaines entreprises. C’est dire que les manigances de Benkirane ne finissent jamais. Pire, il déclare au vu et au su de tout le monde qu’il faut être fou pour éradiquer la corruption et les corrupteurs de la scène politique, économique et administrative nationale. Entre le discours pjdiste d’hier et celui d’aujourd’hui le citoyen naïf peut retrouver la raison et la sagacité de juger les politiciens de surcroit barbus et mon Dieu en plein Ramadan..

  Autre actualité qui laisse les ayants-droit dans les ténèbres éternelles est celle du Rif et ses drames qui ne finissent jamais, depuis que les espagnols ont décidé de mater avec l’art de la guerre chimique la résistance guidée par le Grand Héros Med Ben Abdelkrim Alkhattabi. Du coup, le gouvernement s’est rendu compte que la visite secrète du grand fourbe Espagnol de l’Intérieur nécessite une riposte immédiate. Le triomphe des rifains à Anoual est une gloire amazighe certes, mais le Makhzen est lui-même l’instigateur de la répression orchestrée par ses amis de tous les temps: les deux colonisateurs français et  espagnol avec la participation indirecte des allemands et des américains.  Ce qui m’a beaucoup étonné est la présence de certains éléments-en pratique des natifs du grand Rif- dans cette soi-disant riposte sur la frontière de Melilla. Ils criaient contre l’Espagne et répétaient la même mélopée avec les représentants du même makhzen qui a célébré la défaite des Rifains en 1927 à Versailles!!!   

   Enfin, on sait très bien que Benkirane n’est qu’un pompier armé de son arsenal idéologique… Et son  entrée dans la gestion politique  des affaires des marocains n’est qu’une parodie digne des œuvres dramatiques et fictives. Mais que doit-on faire nous, qui sommes la risée de toute tendance idéologique qui s'installe 'paisiblement' sur notre terre en faisant fi de nous et de nos symboles historiques et civilasationnels?!

 

 

 

 

 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.