uïïun  104, 

mggyur

  2005

(Décembre  2005)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

mlmi vad twaddsnt tivimitin n usfld i tmkriäin n uzrf n tmazivt?

inni umi war itiææiä wawar

Sullit, tizemmar n umazigh  

Nek d Uzayku

Aghbal amqran

Asaqfar n wul inew

Ingha x lmexzen

Tucriwin

Tamesmunt n tudert

Asvka tafsut

Tufut

Aflla n ughulid

Français

Le MCA face aux États arabistes du Maghreb 

Mr Sallou était le moins assidu

Lettre à l'autre rive

Une ONG modèle

Communication de Mimoun Charqi

Où est la chaîne TVM amazighe?

Les effets destructeurs des tolba et de Abbas

Pas de pitié pour Saddam

Le CMA reçu par le président libyen

ABC Amazigh

Hammou Oulyazid

L'exclusion de tamazight continue

Iwaliwn ddernin  

Communiqué du réseau amazigh

Communiqué du militant Lihi

Bouzzit Sana au département d'état des USA

Association des enseignants de tamazight

Félicitations

Naissance d'Anazar

Tafawt

Naissance de Touert

العربية

متى ستنظم جلسات الاستماع إلى انتهاكات حقوق الأمازيغية

من مفارقات السخافات الأمازيغوفوبية

برنامج تيفاوين بين التهريج والنكوص

حول التكاسل الأمازيغي

عباس الفاسي وعبد الحفيظ الرفاعي

ردا على عبد الحفيظ الرفاعي  

تمحيص في التاريخ الأسود للحركة الوطنية

الحنين إلى الظهير البربري  

الملك محمد السادس يقول إن المغرب بلد عربي

تنمية الأمازيغية بليركام بين التمني والاستمناء

العلمانية في المغرب المعاصر  

نبش في الميتافيزيقيا الأمازيغية

بيان ضد العنصرية

المرأة الأمازيغية الصحراوية  

بلاغ آيت مراو

رسائل إلى الجهات المسؤولة

بيان تجمع ليبيا إيمال

المخزن وسوس

مسرحية تيسيث

بيان الحركة الأمازيغية بالجامعة

النضال الأمازيغي بالجامعة

التجربة الطلابية بالجامعة

حي إيكونان ينتفض

قافلة تيفيناغ    

تدريس اللغة الأمازيغية ببلباو

مكتب جديد لجمعية أسيد

 

"Mr Sallo était le moins assidu, donc le moins informé"

Mr. Le Directeur du journal : Aujourd’hui Le Maroc.
Référence : ALM du 21/10/2005, page : 6
Objet : Droit de réponse.
Je vous prie de bien vouloir insérer dans l’une des prochaines éditions de votre journal, la réponse ci-après, suite aux propos tenus par Mr. Sallo.

*********************************

Interrogé par votre journal dans son édition du 21 octobre 2005, à propos du communiqué des 7 démissionnaires de l’IRCAM, et de l’opportunité de cette sortie à quelques jours de la commémoration du discours d’Ajdir, Mr Sallo «s’interroge sur les motivations des sept qui ne disposent pas d’assez d’éléments exacts pour former leurs jugements. A l’en croire, ces derniers (les 7 démissionnaires) qui n’ont jamais pris part à une commission ou qui n’ont jamais assisté aux travaux de ces dernières, feraient mieux de revoir leurs positions». Propos irresponsables qui font penser votre journal à une attitude nihiliste de la part des personnes en question.
Afin d’éclairer l’opinion publique induite en erreur, de façon intentionnelle, par de telles allégations qui portent atteinte à la considération des personnes désignées, je porte à votre connaissance les précisions suivantes dans le souci de rétablir la vérité.
1- Dans sa session de Mars 2004, le Conseil d’Administration de l’IRCAM constitua une commission chargée de poser les jalons d’une stratégie de communication. La dite commission dont j’assurais la présidence, tint, du 20 mars au 26 juin 2004 six réunions auxquelles j’ai assisté et à l’issue desquelles, elle déposa son rapport qui a été adopté par le Conseil d’Administration comme plate-forme servant de référence pour tout ce qui relève de la communication.
2- Le 02 août 2004 l’IRCAM et le Ministère de la Communication installèrent, dans le cadre de la convention de partenariat qui les liait, la commission mixte dans laquelle je siégeais en qualité de président du groupe représentant l’IRCAM. La dite commission tint, du 05 août au 15décembre 2004, cinq réunions auxquelles j’ai assisté et à l’issue desquelles, et conformément aux dispositions de la convention cadre, un plan d’action qui portait la mention «transitoire» fut mis au point le 08 septembre2004 et devait être mis en exécution avant la fin de l’année 2004, ultime échéance avant le changement du statut juridique de la TVM et de la Radio.
Je signale en passant que Mr Sallo, également membre des deux commissions susmentionnées, était le moins assidu, donc le moins informé sur les délibérations et les conclusions des différentes réunions, notamment celle du 15 décembre 2004, présidée par MM. Le Ministre de la communication et Le Recteur de l’IRCAM, qui fut la goutte qui fit déborder le vase.
Meknès le 31/ 10 / 2005.
Signé : Ajaajaa Mohamed.
 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.