uïïun  112, 

tamyur

  2006

(Août  2006)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

maymmi lqaräawi issurda imuvrabiyn s tiçihäa?

Ayam

Taza tizwar i ghezza

Yan

Tafalkayt

Ssunegh

Asif n dra

Azul nnk

Ymma

Français

L'autre Lyautey

Le complexe d'Augustin

Lettre du CMA au roi Mohamed VI

Conférence de Mrirt

Le CMA interpelle l'ONU

Mille merci à la conférence de mrirt

Le parlement espagnole reconnaît tamazight

Cris d'un enfant privé de prénom

Tamazight mon amour

العربية

لماذا اتهم القرضاوي المغاربة بالشذوذ؟

الأمازيغية والصراع الثقافي بالمغرب

حالة شرود

المعهد الملكي وصورة المجد الموهوم

مولاي محند والحركة الريفية

كأس العالم 2006 ومحنة الأمازيغ والأمازيغية

رسالة مفتوحة إلى السيد عدنان أبو معيليش

التمييز ضد الأمازيغ في المناهج الدراسية

ملامح التجديد في ديوان رشيدة المراقي

الشعر الأمازيغي بالريف

بعض الأشكال التعبيرية بقبيلة آيت ورياغل

أكلة البطاطس بصيغة أخرى

قراءة في شخصية بيقشا

بحثا عن اليهود الأمازيغيين

إلى الروح المناضلة

استقالة علي خداوي

تأسيس جمعية الريف بمدريد

جمعية أفراك تكاتب وزير التعليم

نعي الفقيد بلقاسم غبار

بلاغ اللجنة الوطنية من أجل دسترة الأمازيغية

بيان آيت باعمران

باشا الناظور يرفض تسلم ملف الحزب الديموقراطي الأمازيغي

بيان اللجنة الوطنية من أجل دسترة الأمازيغية

بيان لجمعيات أمازيغية من الناظور

جديد المكتبة الأمازيغية

بلاغ للشبكة الأمازيغية

 

Le Congrès Mondial Amazigh interpelle les instances des nations unies à propos des événements d'Ifni

Paris, le 7 juillet 2006

A l'attention de Mmes/Mrs les Rapporteurs spéciaux des Nations Unies concernant,

- la détention arbitraire

- la protection et la promotion du droit à la liberté d'opinion et d'expression

- la situation des droits de l'homme et des libertés fondamentales des peuples autochtones

Haut Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l'Homme

8-14, Avenue de la Paix

1211 Genève, Suisse

Mmes, Mrs les Rapporteurs spéciaux

A l’occasion de la commémoration du 37ème anniversaire de la libération de la région des Ait-Baamran dans le sud du Maroc, les habitants de cette région amazighophone, ont organisé une marche qui a rassemblé environ 5000 personnes, le 4 juillet 2006 dans la localité de Ifni. Au cours de cette manifestation pacifique, les habitants ont exprimé de nouveau leurs protestations contre la situation de marginalisation socioéconomique de leur région et ont dénoncé les promesses non tenues par les représentants de l’Etat ainsi que les intimidations et les harcèlements administratifs et policiers exercés à l’encontre de la population. Les Ait-Baamran ont également renouvelé à cette occasion leurs revendications portant notamment sur un redécoupage administratif plus cohérent, la création d’emplois, la réalisation des infrastructures de base devant permettre le désenclavement de la région et l’amélioration de l’accès aux services de santé.

Rappelons qu’en mai et août 2005, la population de cette région avait déjà présenté de façon similaire, les mêmes doléances à l’Etat marocain, qui a choisi comme réponse, on s’en souvient, la répression. Depuis, un secrétariat local a été désigné par la population afin d’assurer la coordination et le suivi de ce dossier.

A l’issue de la manifestation du 4 juillet dernier, au lieu d’inviter les membres du secrétariat local au dialogue, les autorités locales ont encore une fois opté pour la méthode de la force en tenant des propos vexatoires à l’égard de la population et en procédant à l’arrestation de 18 personnes, dont plusieurs membres du secrétariat local (voir liste ci-dessous). Après leur présentation le lendemain devant le juge d’instruction de Tiznit, ils ont été libérés.

Ainsi, de manière arrogante et bornée, les autorités marocaines choisissent d’ignorer les revendications justes et légitimes des Ait-Baamran, tout en leur opposant la violence et la peur.

Le CMA rappelle aux autorités marocaines que le mépris et la répression sont à la fois contraire aux principes et valeurs défendus par toutes les conventions internationales auxquelles le Maroc a adhéré et constituent le meilleur moyen de provoquer et d’entretenir la révolte des citoyens. Il est donc urgent de changer radicalement de méthode en optant pour l’écoute et la satisfaction effective des besoins exprimés par la population des Ait-Baamran.

Parallèlement, le CMA lance un appel aux Rapporteurs spéciaux des Nations Unies concernés afin d’exiger des autorités marocaines la cessation immédiate de l’usage des méthodes répressives et le respect des droits et des libertés fondamentales de la population des Ait-Baamran.

Par ailleurs, le CMA invite les Rapporteurs spéciaux des Nations Unies à une visite de terrain afin de constater de visu, les discriminations et l’exclusion politique, économique, sociale, culturelle et linguistique que subissent les Ait-Baamran et les populations amazighes du Maroc en général.

P/Le Bureau du CMA

Belkacem Lounes

Président

Liste des personnes arrêtées le 4 juillet à Sidi-Ifni et libérées le 5 juillet 2006

-Boubeker Dawmani -Mohamed Kakach -Samir Lemhamdi -Abdellah Derham -Mohamed Wehdani -Abdelmalek Idrissi -Mohamed Moatassim -Ahmed Kazzar -Brahim Sabba Lile -Ahmed Lghantar -Lhoucine Lghantar -Slimane Sakkal -Mohamed Id Ihya -Ali Talkhoukht -Brahim Bakrimi -Ahmed Chwiraf -Youssef Akchah -Mustapha Brou

Congrès Mondial Amazigh

BP 124

108, rue Damremont

75018 Paris

France


 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.