uïïun  125, 

tzayur 2957

  (Septembre  2007)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

timanit i lmuvrib niv i tmnaäin n lmuvrib?

Tugha yarezzu x tamagit nnes day m!

Tayffart n tudart

Wadj ayi d tifras nnem

Abrid n Lmatub

Français

Lettre du CMA au président Sarkozy

La politique berbère de la France au Maroc

Afrak interpelle le ministre de la communication

Publication du livre "Gar ajdvidv

Colonie de vacances de Ayt Awrir

العربية

الاستقلال الذاتي لجهات المغرب أم لكل تراب المغرب؟

الأمازيغية بين محاكمتين

دار للثقافة أم لفرض الكلام بالعربية؟

واقع وتحديات المرأة الأمازيغية

حوار مع محمد زاهد

حوار مع محمد لعوج

دراسة في الشعر الريفي

الحق في الشعر الأمازيغي

مولاي محند والحركة الريفية

آيت باعمران يطالبون برد الاعتبار

حول العنف في الجامعة

الأمازيغية بالإذاعة الوطنية

إيمازيغن والولايات المتحدة

سكان ماست بين مطرقة الخنازير وسندان السطو على ثرواتهم

ألبوم جديد للفنان محمد ملال

قناة الرياضة تقصي الفنان الأمازيغي

أيام الفن الأمازيغي بتنزريت

اعتداء على الفنان إزري

إعلان بشأن الحكم الذاتي بالريف الكبير

بلاغ اللجنة التحضيرية لتأسيس

بيان اللجنة التحضيرية

صدور ديوان أمازيغي جديد

تيدار ن زيان

قبائل زيان تراسل الوزير الأول

بيان لجنة الريف

بيان جمعية أفراك

تتويج الفلم الأمازيغي

إتران ن أكادير

نداء لدعم المعتقلين السياسيين للحركة الأمازيغية

بيان تاماينوت

بيان بشأن انتخابات شتمبر 2007

 

Association Afrak Masst interpelle le ministre de la communication

Masst, le 01/07/2007

A M / Mme ……………………………………………………………………

Objet : la création de la chaîne amazighe

Monsieur/ Madame,

La reconnaissance et la promotion de l’amazighité est l’une des revendications légitimes du mouvement culturel et associatif amazighe marocain depuis sa naissance, convaincu que la réhabilitation de notre identité et culture ne peut se faire qu’à travers son intégration dans les institutions de l’Etat, les administrations et les services publics.

Aujourd’hui, après l’intégration de l’amazigh à l’école du Maroc et la restructuration de l’audiovisuel, la nécessité de créer une chaîne amazighe s’impose pour rendre justice au peuple marocain longtemps privé de son droit aux médias amazighs et en particulier les citoyennes et citoyens amazighs marginaliss et qui subissent quotidiennement la violence symbolique d’une expression, d’une culture et de programmes qu’ils ne comprennent pas.

La création de la chaîne amazighe qui s’apprête à lancer ses programmes, après un long processus d’hésitation, d’ajournement, de blocage et d’obstacles de toutes sortes, n’est donc pour nous qu’un retour à la raison et la reconnaissance d’un droit légitime inaliénable, une réconciliation avec le Maroc d’en-bas et un pas vers une véritable démocratisation des services publics.

Cette décision, tant attendue et enfin accomplie, est une réponse inévitable à une demande sociale très forte qui ne cesse d’intensifier, exprimée par les différentes couches sociales de notre pays. Les chaînes nouvellement créées en un temps record n’ont pas tenu compte de cette demande et des attentes du public amazigh, d’autant plus que le mensonge et les intérêts partisans égoïstes veulent asphyxier un droit et une revendication légitimes.

Cet événement revêt pour nous une importance capitale et une signification profonde pour la promotion de la langue et de la culture amazighes, la démocratisation de l’accès aux médias et la contribution à l’édification d’une société citoyenne et moderne. En tant qu’association amazighe, en tant qu’organisation de la société civile et en tant que public et consommateurs des programmes de cette future chaîne amazighe, nous vous adressons la présente pour vous faire part de notre intérêt mais aussi de nos attentes et exigences. Elles se présentent comme suit:

- l’attribution des diverses fonctions et des postes, à commencer par celui de la direction, doit se faire sur la base de la connaissance de la langue et de la culture amazighes et selon le principe de la compétence professionnelle, loin de tout calcul partisan;

- le recrutement du personnel ainsi que des animateurs et présentateurs de programmes devra tenir compte de la maîtrise de la langue amazighe pour assurer la qualité des produits;

- la représentation des diverses régions et variantes amazighes est incontournables pour une large et satisfaisante couverture;

- l’usage de la graphie tifinagh et la norme orthographique dans les émissions, sous-titrage, génériques et logo, telles qu’elles sont établies par l’Ircam et enseignées à l’école;

- la collaboration avec l’Ircam vu les compétences dont il dispose dans différents domaines de l’amazighe;

- l’ouverture sur les associations amazighes et leur participation au regard de leurs expériences et des fonds documentaires audiovisuels importants qui peuvent enrichir la médiathèque de la chaîne amazighe;

- consacrer une plage horaire consistante aux programmes à l’instar des deux chaînes nationales;

- les programmes doivent couvrir tous les domaines de l’amazigh (langue, culture, histoire, littérature, cinéma, arts, patrimoine, société), en plus des émissions ordinaires (journaux télévisés, débats, sport,…). D’autres doivent être consacrés à l’enfant et à la femme qui constituent le pilier de la société et de la culture amazighes;

- la qualité des produits doit être une règle d’or et une condition indiscutable, pour contrecarrer les frénésies commerciales et le désir de gain facile;

- le rôle de la chaîne amazighe dans la promotion et la normalisation de la langue amazighe ne doit pas être perdu de vue, d’où l’importance de la collaboration avec les chercheurs et spécialistes de l’amazighe;

- elle doit être aussi un outil de développement social, un instrument d’éducation aux valeurs de la citoyenneté, de la modernité, de la laïcité et de la démocratie;

- d’où la nécessité de garantir l’indépendance de cette chaîne de toute influence politique ou idéologique telle qu’elle soit.

Adressée:

A M. le Ministre de la communication ;

A M. le Directeur de la HACA ;

A M. le PDG de la SNRT ;

A M. le Directeur de l’IRCAM ;

A la presse nationale et internationale;

Aux associations amazighes;

Aux ONG nationales et internationales.

 
 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.