uïïun  128, 

mggyur 2957

  (Décembre  2007)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

"amlullt" musïafa loalawi itååd s tmazivt

Azvri n wawal

Abbas Lfasi ad ak nini yaw awal

Tuknda

Taseklut n uraji

Français

IRCAM, cette prison d'or de l'âme amazighe

Insolite

Imazighen du Maroc: un peuple margilalisé

Ax responsables du "poètes du monde"

Algérie: grève de faim des enseignants de tamazight

Les montagnards du Maroc s'organisent

Journée d'étude à Ayt-Baâmrane

العربية

الأمازيغية بين الوعي الإيديولوجي واستعادة الذاكرة الجماعية الأمازيغية

الأمازيغية في خطر

حكومة الفاسيين تشن حربا على الأمازيغ

الاستنجاد بالإخوة العرب في الرضاعة

الأمازيغية بين محاكمتين

الحركة الثقافية الأمازيغية والنقد الإيديولوجي

المصريون ليسوا عربا

قبائل آيت سدارت

مولاي محند والحركة لاريفية

إدسالم  في حوار مع تاويزا

صحافة حزب الاستقلال والاستغلال

الجمعية المغربية لح.إ.تطالب بترسيم الأمازيغية

قصة المثل الشعبي

بيان حقيقة بخصوص ادعاءات ليركام

ساكنة الجنوب الشرقي

تلاميذ يبيتون في المقاهي

حوار مع الفنانة سعاد شكوتي

اعتراض على جائزة ليركام

لاتسامح حفل التسامح

حوار مع حسن أوهمو

حوار مع حفيظ البوجدايني

المنتدى الأمازيغي لحقوق الإنسان

تأسيس جمعية الانطلاقة بأيث بوعياش

مسرحية ثازيري ثاميري

تعليم الأمازيغية بكاتالونيا

بيان ممن أجل حق الشعب الكردي

بيان النقابة المغربية للمهن الموسيقية

بيان العصبة الأمازيغية لحقوق الإنسان

تجديد مكتب فرع تاماينوت لخصاص

بيان التنسيقية الوطنية للحركة الأمازيغية بالجامعة

بيان لطلبة مكناس

بلاغ الاتحاد الوطني لطلبة المغرب

بيان المركز المغربي لحقوق الإنسان

بيان تنديدي لطلبة قنيطرة

بيان تنديدي لطلبة أكادير

بيان تنديدي لطلبة الناظور

بيان الجمعيات الأمازيغية بالناظور

بيان بشأن زيارة خوان كارلوس

بيان الشبيبة الأمازيغية

نعي سعيد الخطابي

تأجيل محاكمة الوزاني

 

Insolite
Par: oulghazi hsaine

La nuit du 26 au 27 ramadan, correspondant à la nuit du destin chez les musulmans, je me suis allé à la mosquée la plus proche de mon domicile pour faire la prière. Avant la prière d’Al icha, l’imam prêche des Hadites et explique certains versets du coran. Un instant il invite un monsieur parmi ceux qui ont appris le coran à expliquer aux fidèles les avantages de la veillée de la nuit du destin, une nuit qualifiée mieux que mille nuits. Effectivement, dès qu’il a commencé sa prédication des mots amazighs glissent dans son discours, un croyant qui désire comprendre ce que l’Imam dit lui demande: «que dieu vous bénisse expliquez-nous en tamazight». En ce moment surgit un pseudo musulman dans la 5ème ou la 6ème rangée pour dire à haute voix: nous ne connaissons pas tamazight! Juste devant mois, à la 08ème rangée, deux autres musulmans se regardent l’un et l’autre et se mettent à rigoler! S’agit-il d’un acte de racisme au sein d’une mosquée où quelques 300 à 400 fidèles communiquent spirituellement avec le bon dieu??
Mr Nabil Ayouch a saisi l’occasion de la présentation du film ‘’Industrie’’ pour s’emparer des millions de centimes alloués pour développer les films amazighs, il élimine tamazight au moment ou des stars du cinéma amazigh se trouvent en difficulté. Le cas de monsieur Ahmed Baddouj qui nécessite une intervention médicale urgente. Ce qui a suscité une protestation énergique des activistes amazighs.
Le nouveau 1er ministre istiqlalien amazighophobe, est très embarrassé devant l’impossibilité de former le nouveau gouvernement! Il a été perturbé par les médias nationaux, de la presse libre, qui le qualifient de mois fédérateur, moins charismatique, moins populaire, unitaire et il ne pourra pas jouer le rôle historique pour le Maroc de la transition démocratique… Il a été surpris par les déclarations de l’opposition parlementaire, pendant le débat de la déclaration gouvernementale le 29.10.2007, devant les représentants élus par moins d’un quart du peuple marocain! Si pratiquement le Maroc est un pays démocratique Mr Abbas rendra un grand service aux marocains en présentant sa démission.
Imazighen qui avaient mené la lutte armée pour l’indépendance du Maroc, un territoire dont la terre est irriguée par le sang amazigh, continuent de lutter pour la démocratie tangible, pour le développement équitable et durable et pour le maintien de l’intégrité territoriale du Maroc connaissent parfaitement le passé du parti ‘’Istiqlal’’. Si Amadal amazigh n° 89 du mois d’octobre 2957 publie la déclaration de Mr Abdellah El bakali membre du cabinet politique du parti ‘’Istiqlal’’ qui défend la position de ce parti envers tamazight, en disant que le PI a rendu des services au profit de tamazight et nie la déclaration néfaste du SG du PI qui avoue de lutter contre la reconnaissance officielle de la langue amazighe!! Il faut savoir qu’Imazighen ne peuvent pas être convaincus par des déclarations mensongères, ils savent que tout ce qui brille n’est pas or. Il faut donc faire surtout preuve d’un changement radical, d’un pragmatisme réel et logique et donner à tamazight ses droits naturels.
L’introduction de la langue tamazight dans le système éducatif marocain est dans sa 5ème année, malheureusement, on constate l’absence totale des manuels scolaires pour cette langue, malgré leur confection en temps opportun par l’Ircam partenaire du ministère de l’enseignement national!! C’est donc le moyen le plus efficace pour faire échouer ce noble projet national vivement accueilli par le peuple marocain et favorablement encouragé par SM le roi du pays!
Sans commentaire, j’évoque ce que j’avais lu dans le quotidien ‘’l’opinion’’ du 28.03.07, juste avant les élections législatives du 07 novembre 07. Devant l’alliance des administrateurs istiqlaliens qui a tenu un colloque sous le thème: «Pas de modernisation de l’administration en l’absence de l’octroi de la responsabilité aux méritants au sein du corps des administrateurs et des administratrices», le SG du PI précise que: «l’appel du ‘’parti de l’Istiqlal’’ à l’arabisation de l’administration est destiné à faire face aux tentatives d’aliénation qui visent la personnalité marocaine et l’identité nationale – dans un cadre de complémentarité réel avec l’amazigh en tant que langue nationale qu’il faut réhabiliter ».
La presse officielle dit que Mr Nicolas Sarkozy salue «le Maroc pluriel, tolérant, démocratique et ouvert à la compétition mondiale»! Oui un Maroc pluriel «noir sur blanc» et pratiquement unitaire, un Maroc démocratique puisque plus de 50% du peuple marocain est marginalisé, un Maroc tolérant vu que la violation des droits de l’homme est alarmante!! Faut-il dire qu’il s’agit du début d’un néo protectorat?
Au courant de sa visite officielle au Maroc, Mr Nicolas Sarkozy a prononcé un discours devant les élus des deux chambres du parlement marocain. Par miracle, les représentants parlementaires n’ont pas somnolé devant le grand hôte du royaume. Malgré que certains parlementaires qui ignorent la langue française ne comprennent absolument rien; même si le discours de Mr le président n’est pas exprimé en langue arabe, Mr Abbas Lfassi applaudit lorsque le président français dit: «la France a beaucoup de choses à apprendre du Maroc» alors que Mr Karim Ghallab, lui, il se met à rire en écoutant le président français dire que le Maroc se dotera du «TGV», le train le plus rapide en Afrique du nord et au monde arabe grâce à la technologie française, de ma part je me demande: qui va bénéficier du don français de 08 millions d’euros attribué en faveur de l’INDH? Je me demande si les villages d’enfants SOS, inaugurés de temps en temps dans notre pays musulman, auront leur part dans cette importante somme?
La nomination de Abbas Lfassi à la tête du gouvernement, pour un mandat de 05 ans, constitue en général la période de l’alternance négative pour le peuple marocain et plus particulièrement pour l’amazighité! Finalement l’intervention de SM le roi a permis de désigner les membres du gouvernement après l’impasse des entretiens du nouveau 1er ministre qui ne cache pas ses ambitions racistes. Malgré que les dirigeants totalitaires algériens maintiennent le statu quo entre l’Algérie et les séparatistes de la prétendue RASD, il appelle ses frères en Algérie pour se mettre sur les rails en vue de réaliser le rêve utopique UMA sans amazighité! Or l’amazighité est la véritable devise pour une unité idéale !! Il dit qu’il va consolider le principe des règles générales de la démocratie et de l’islamisme, mais ! Il sera noyé dans un bain de larmes chaudes (des larmes mêlées de sang) versées par le peuple marginalisé, privé de libertés publiques et frustré de ses droits culturels, linguistiques, politiques, socio-économiques, etc. Sûrement c’est le fondement de base de la politique de : « mal agir et laisser dire » de tous les Etats de droit musulman racistes et tous les gouvernements issus des partis politique unitaires. Mais quand est-ce qu’un raciste pourra-il être musulman ?? Jamais ! A moins qu’il s’agisse de l’islamisme politique !
Les grandes lignes du programme gouvernemental ont été annoncées. En effet, il s’agit vraiment d’un programme moins important que celui du gouvernement prédécesseur, il a suscité des réactions de l’opposition qui décoche ses flèches rechignant à plusieurs idées. Il s’agit d’un programme plein de promesses en l’air comme à l’accoutumée, de hâblerie et d’idées périmées, il s’agit d’un programme qui manque de chiffres et de dates pour concrétiser la stratégie d’action citée par le nouveau 1er ministre et malheureusement, il s’agit d’un discours empreint de fiel.
Néanmoins, les grands axes du gouvernements sont définis par SM le roi et la promotion de l’amazighité ne revient pas à Abbas Lfassi, il doit se soumettre aux directives royales, il doit respecter le principe moral des valeurs humaines, il doit prouver son attachement aux valeurs de la tolérance ancrés dans notre civilisation amazighe, il doit s’abstenir de porter atteinte à la dignité de l’être humain, il doit tâcher de régler harmonieusement tous les différends susceptibles d’entraver la voie vers la restauration d’une véritable démocratie et il doit appliquer les accords déjà signés avec les responsables du gouvernement antérieur au sujet de l’introduction de l’amazigh dans l’enseignement national, dans les institutions publiques de l’Etat, dans les médias nationaux et dans la vie quotidienne des marocains sinon il sera accusé d’être le 1er ministre prévaricateur d’où la justice devra dire son mot.
 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.