uïïun  133, 

smyur 2958

  (Mai  2008)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

is tmazivt d agra n imuvrabiyn niv nitni i illan d agra nns?

X tma n tirra

Temrer n tucemretc

Yumes ayejdur!

Elamir oebdlkrim elxattvabi

Amadval n igrawlen

Asfidjet

Adrar

Amour n ixf inu

Français

"Alwatan" ou la défiguration de l'amazighité

Déclaration  au sujet de l'"Option Amazighe"

L'amazighité à la croisée des mouvements

Une réponse commentaire

Liberté amazighe et liberté française

Intervew de Jawad Abibi

Communiqué du CMA

Publications de l'association Afrak

العربية

هل الأمازيغية ملك للمغاربة أم أن كل المغاربة ملك لها؟

إعلان الناظور بشأن الاختيار الأمازيغي

حل الحزب الأمازيغي تاكيد للاستعمار الهوياتي والسياسي العروبي للمغرب

 لتسقط الفرنسية

الإنتليجنسيا الأمازيغوفوبية

في نقد عدم الحاجة إلى الخطاب

الأمازيغي

قصة ضربة المدفع التي مددت حدود مليلية

من يصطنع الأزمة؟ 

أطفال أنفكو أولا

الحال في غير محله

محمد خير الدين

المنتدى الأمازيغي يقاضي وزارة الداخلية

وفاة الفنان الرايس جامع

مشروع جديد لحماية شجرة الأركان

بلاغ الشبكة الأمازيغية من أجل المواطنة

رسالة مفتوحة إلى وزير العدل

بيان المنتدى الأمازيغي

إعلان تنسيقية أمياواي

بيان المعتقلين السياسيين للحركة الأمازيغية بسجن مكناس

بيان العصبة الأمازيغية

فرقة إحنجارن تفوز بالجائزة

تعزية في وفاة بنت عبد الكريم الخطابي

عرس أمازيغي بامتياز

بيان تضامني مع الحزب الأمازيغي

بيان العصبة الأمازيغية

الإضراب عن الطعام تضامنا مع المعتقلين الأمازيغيين 

 

 

 

Une réponse commentaire.

Par: oulghazi hsaine

La mise au point des procédés appréciables est nécessaire pour éclaircir certaines ambiguïtés intentionnelles ou fortuites. Il s’avère donc très utile de jeter de nouvelles lumières sur certaines étranges conceptions qui nécessitent en général un jugement appréciatif et consciencieux.

Le quotidien arabophone ‘’Assabah’’ n° 2473 du 22 et 23 mars 2008 a publié un dossier, qui mérite une grande réflexion: le rapprochement amazigh juif. En effet, la mouvance amazighe a été la cible de certaines critiques, l’auteur tient même des propos virulents contre le PDAM. Cependant, faut-il savoir sur quels critères peut-on reprocher la normalisation entre les peuples en général? La normalisation entre juif et amazigh est la genèse de la convivialité historique entre ces deux peuples. Les Etats arabes, dits: musulman, répriment toute action amazighe et marginalisent imazighen! Pourtant le peuple amazigh n’a jamais été un peuple anti-arabe, il a versé le sang au profit de la cause arabe contre l’Etat d’Israël au Golan et au Sinaï. Malgré que l’histoire n’oublie jamais, aujourd’hui, les arabes intransigeants cherchent certainement à nous faire oublier que les juifs marocains sont des marocains! Alors que certains Etats arabes qui n’osent pas le dire, cherchent sobrement à normaliser leurs relations avec l’Etat juif: Israël. Le 22.03.2008 vers 21h00, au moment où je lisais l’article édité au journal ‘’Assabah’’, Mr Ferhat Mehenni le grand et respectable acteur associatif amazigh algérien apparaît à la TVM1, il dit: dans le sens de la construction de la paix, tout ce qui rapproche les peuples doit se faire. Il fait allusion à l’appel du Maroc pour l’ouverture des frontières algéro-marocaine. Je conclus ainsi que tous imazighen reconnaissent la pluralité, ils agissent pour la solidarité et la tolérance entre les peuples. Donc, le droit d’agir selon sa propre volonté, sans nuire aux autres, est le principe fondamental de la démocratie.

En conséquence, je me demande pourquoi empêcher toute activité amazighe par la pratique de la duplicité et de l’illusionnisme? Pourquoi ne pas réprimer les vétérans marocains, aux pays fief de la violence: Afghanistan et Iraq, qui sont appuyés par le maître du terrorisme international: Al Qaïda? Pourquoi ne pas contrôler les associations religieuses qui forment des imams, capables de contrôler la communauté marocaine à l’étranger sur le plan politique et religieux, dans les diverses mosquées implantées en Europe? Pourquoi ne pas blâmer les partis politiques marocains qui coopèrent sur le plan politique et religieux avec le PJD turc, le régime taliban en Afghanistan et Wahhabite au moyen orient? Probablement, cela ne menace guère la stabilité nationale!! Eh bien, interdire exclusivement le réflexe du peuple amazigh qui agit en faveur de la paix et de la tolérance est l’une des formes extrêmement injuste du totalitarisme.

Le quotidien arabophone ’’Al massae’’ n° 451 du 1er et 2 mars 2008 a publié, en page 16, un texte où Mr Abdouh Rabii se demandant: «sommes nous arabes ou français?» pour rendre plus compréhensible cette question, qui l’étonne énormément, l’auteur se pose toute une série de questions: Il se demande pourquoi au Maroc le français est utilisé dans tout ce qui est officiel au lieu de l’arabe! Il se demande si nous sommes avec ou contre la constitution! Il confirme qu’il ignore s‘il existe une minorité française au Maroc. Il se demande si le Maroc est réellement indépendant ou le peuple marocain se trouve obligé de présenter de nouveau le manifeste de l’indépendance! Il évoque aux lecteurs que feu SM le roi Mohamed V avait dit après son retour de l’exil: «Nous sommes de retour de la petite lutte pour entamer la grande lutte». Il témoigne que la construction et le développement du pays ne peuvent pas être réalisés si nous renonçons à la culture et à l’identité arabe au profit de la francophonie!! Il ajoute que les responsables ne se réconcilient pas avec leur identité ! Il demande si les annonces et les plaques publicitaires affichées sont destinées aux marocains ou aux étrangers? Si pour les marocains, ils ne comprennent rien si pour les étrangers, il va boycotter les produits étrangers, dit-il. La réponse incertaine à ses questions l’oblige à se demander à quel peuple et à quel monde appartient-il!?

Même si je ne suis pas assez fort dans la traduction, pour éclaircir ce point de vue, permettez-moi de commenter fidèlement les idées essentiellement exprimées dans ce texte. Je ne présente pas un rapport circonstancié sur les arguments de vérité mais il faut savoir que:

-Le Maroc est un pays multi linguiste et multiculturel, dans notre pays l’arabe bénéficie, «au détriment des autres langues», de tous les droits, le français est la 1ere langue étrangère enseignée à grande échelle dans les écoles marocaines – si les marocains ne maîtrisent pas la langue française, cela est dû à la mauvaise qualité de l’enseignement dans notre pays et à la marginalisation de la société désavantagée-. Le français et l’arabe sont largement utilisés par l’administration marocaine, ainsi, conformément à une démocratie arabo-musulmane dénaturée, le pouvoir politique écarte arbitrairement la langue amazighe et marginalise le peuple indigène!!

-Comme vous avez écarté l’amazigh, vous pouvez encore écarter le français, l’anglais et toutes les langues étrangères pour les remplacer par le nouvel espéranto: l’arabe!! De ce fait, vous convertissez aisément l’impact de la technologie de pointe dans le domaine éducatif par le fanatisme et le radicalisme!

-Si on confirme que nous sommes avec la constitution, nous vous assurons qu’elle n’est pas avec nous. Elle ne reconnaît pas notre langue maternelle amazighe, elle a éliminé les traditions aborigènes et elle nous impose l’identité d’autrui!!

-Si vous êtes arabe, la langue arabe est amplement utilisée à la péninsule arabique, aux pays des arabes. Si vous êtes français, la langue française est également utilisée en France.

-La communauté française vit un peu partout dans le monde, la communauté arabe cherche à dominer peu à peu le monde!

- Il faut que vous rectifiez vos informations et soyez sûr que le Maroc a obtenu son indépendance grâce au sacrifice et à la lutte armée des tribus amazighes et non pas par la présentation politique et pacifique du manifeste de l’indépendance par l’élite de la bourgeoisie citadine amazighophobe. Malheureusement, les descendants des martyres des tribus amazighes, rescapés des combats, qui avaient pris leur courage à deux mains et qui avaient fait preuve de l’abnégation pour libérer le pays du pesant joug des puissances étrangères, vivent toujours dans la précarité de l’existence humaine et demeurent iniquement frustrés de leurs droits: économique, politique, culturel, linguistique, identitaire, historique, etc.

-Il est vrai que feu SM le roi Mohamed V avait dit dans son discours adressé au peuple marocain: «Nous sommes de retour de la petite lutte pour entamer la grande lutte», mais il avait dit aussi en s’adressant aux autorités du protectorat français pour refuser le choix entre deux charges en faveur de la colonisation: «Ni l’un ni l’autre», ce qui est aussi textuellement valable pour répondre plus précisément à votre question (sommes nous arabe ou français?).

-Les annonces et les plaques publicitaires affichées sont destinées aux marocains et aux résidents étrangers au Maroc. Si vous jugez que le peuple ne comprend pas ce qui est écrit en français, sachez que le peuple amazigh marocain a besoin des traducteurs pour déchiffrer ce que l’administration franco-arabe marocaine lui rapporte! Par curiosité et pour un savoir particulier, devant le vendeur de journaux, j’ai pu compter une cinquantaine de types de quotidiens arabophones en vente au public et aucun quotidien amazighophone!! Sachant que je ne reçois aucune chaîne de télévision amazighe, je ne m’amuse pas à compter le nombre de chaînes arabophones qui jonchent nos foyers!

-Il est juste que le peuple marocain, qui a été involontairement imprégné de la croyance à un ensemble de conceptions propres à l’idéologie Baâtiste et andalouse, s’est aveuglément aliéné de son identité amazighe.

-Dans le cadre d’un conseil utile quant à la manière d’agir, pour ceux qui décident d’interrompre les relations commerciales et refusent d’accorder toute clientèle dans l’intention d’exercer une pression politique sur les pays étrangers, vous devez vous astreindre au boycott de tous les produits importés de l’étranger en commençant par vider votre poche du GSM qui dérange fréquemment votre tranquillité! En fait, vous pouvez boycotter tous les moyens de locomotion (voiture, bus, camion, avion, train etc.), ils sont importés des pays non arabes, vous les remplacez par les moyen arabes (ânes, dromadaires, mulet, cheval etc.); vous remplacez les produits de la médecine de pointe par le charlatanisme; et vous remplacez le matériel électronique de haut niveau importé auprès des pays étrangers par ‘’Alkhocheibates’’, elles sont façonnées par les arabes. Comme ça, vous réussirez à renoncer à la technologie importée des pays étrangers développés et aménager le méprisable sous-développement dans le pays intolérant où vous désirez aisément vous installer! En conséquence, imaginez la raison invoquée par l’Etat du Maroc qui impute l’insupportable hausse des prix à l’instabilité du marché mondial pour justifier la récente hausse colossale du prix des produits de base au Maroc.

En effet, conformément à la raison et au bon sens, je m’arroge le droit de solliciter la réponse honnêtement appropriée aux questions suivantes:

-1- Qui perturbe intentionnellement la décision royale qui stimule l’introduction de la langue amazighe dans le cursus de l’enseignement public et son intégration dans les différentes institutions de l’Etat? Qui s’oppose à la reconnaissance constitutionnelle de la culture et de la langue amazighe?

-2- Qui obéi aux cinq piliers de l’islam et applique fidèlement ses préceptes conformément aux principes de la loi divine dans notre pays dit musulman: les pétrodollars du golf qui vivent dans des palais somptueux au Maroc, les racistes, les séparatistes, les nationalistes «Baâtistes», les adeptes du mouvement intégriste et du radicalisme religieux, les terroristes ou les concepteurs de l’abus du pouvoir, de la dilapidation et du détournement de fonds public??

-3- Si la déclaration universelle énonce que les droits de l’homme en tant qu’individu disposent des droits naturels inaliénables et sacrés, pourquoi notre société souffre du racisme, de l’injustice sociale, de l’analphabétisme, du chômage, de la pauvreté et du coût cher de la vie etc. et pourquoi les droits de l’homme et du citoyen ne sont-ils pas convenablement respectés? Malheureusement, le discours officiel du pouvoir politique, soucieux de ses propres intérêts, semble défendre hypocritement les droits humains!!

-4- Pourquoi les autorités administratives interdisent-elles toute activité des associations culturelles? Pourquoi les forces de l’ordre marocaines manifestent-elles un état d’esprit malveillant envers les amazighs et pourquoi les autorités judiciaires violent le droit des libertés publiques et infligent-elles des peines lourdes, en dehors du bon sens et loin du principe des droits de l’homme, aux militants amazighs qui revendiquent légitimement leurs droits naturels? Pourquoi torturer et maltraiter les détenus politiques amazighs qui manifestent contre la marginalisation et contre toute forme de mutisme gouvernemental aux revendications régulièrement légitimes?

-5- Pourquoi les idéologues arabo-musulmans éprouvent-ils par des réflexions haineuses un sentiment agressif contre l’amazighité? S’agit-il des islamistes «extrémistes» ou bien des dépositaires du manifeste de l’indépendance qui passent par des actions absurdes et violentes pour obtenir certaines convoitises politiques au nom de l’islam? Ou encore s’agit-il des assassins des leaders de la résistance et de l’armée de libération? Qui a liquidé feu Abbas Lamsaadi par exemple??

-6- Si les études anthropologique, historique et géographique de l’Afrique du nord nous amènent incontestablement au fond amazigh, faut-il enfin défendre le droit culturel, le droit linguistique et le droit identitaire des amazighs sur ce territoire reconnu juridiquement amazigh??

-7- Si l’Etat du Maroc tend la main à bras ouverts aux représentants de la prétendue RASD «République arabe sahraoui démocratique» qui a décidé de torpiller le processus de la paix et menace notre pays de recourir à l’usage des armes au cours des «négociations directes et sincères sur l’avenir du Sahara marocain» recommandées par l’Organisation des Nations Unies à Manhasset, Pourquoi le pouvoir marocain tend la main en pliant les doigts aux militants du MCA «Mouvement culturel amazigh» qui œuvrent dans l’intérêt général, en faveur de l’intégrité territoriale du pays et ils ne revendiquent que les droits légitimes??

-8- Pourquoi les arabophones de l’Afrique du nord ne font pas preuve de la politique d’ouverture d’esprit pour se rapprocher des autres et pourquoi ils dénient la convivialité?

Bref, les peuples considérés comme développés dans tous les domaines, sont les peuples où: tout individu doit accepter de se plier aux règles de la vie en société. La répartition équitable des ressources est soutenue, elle est légalement protégée et l’enseignement devient le droit incessible de tous les enfants. Même si la démocratie varie en fonction des pays et des traditions, elle garantit les droits fondamentaux de l’individu. Pour l’Etat de droit, la liberté de la recherche scientifique est l’un des fondements de la démocratie, la constitution reconnaît les droits légitimes du peuple, elle garanti la liberté individuelle, la liberté d’expression, la liberté de la presse etc. Pour les pays développés, la constitution garantit la liberté religieuse et la répartition des pouvoirs. A l’instar des pays nord-africains, le Maroc connaît la diversité culturelle et l’amazighité, qui appartient à tous les marocains, représente le fondement culturel du pays. Pour défendre les valeurs sacrées de la nation, un peuple exemplaire ne doit jamais marginaliser une partie de la société au détriment d’une autre.

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.