uïïun  137, 

tzayur 2958

  (Septembre  2008)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

mlmi vad ggn aggagn imuvrabiyn am uggag adzayri katb yasin?

aqqa cmm vari da

"Muci" war idji d midden!!

Alelec

Tafruxt d tbaxxa

Français

Imazighen et le Maroc des autres

Soumettre ou détruire

Marcus Cornelius Fronton

A l'aube maghrébin

Tamazight

Saghru chante la liberté

Rapport tamaynut

CMA: le tribunal incompétent

Un été amazigh à Ayt Said

العربية

متى سيفعل المثقفون المغاربة مثل المثقف الجزائري كاتب ياسين؟

أيور، أيور، ما أر تزريذ بابا؟ جهل واحتقار واستفزاز وقلة حياء

لماذا همشت الأمازيغية في احتفالات عيد العرش؟

إفريقيا بين الانتماء والارتماء

الأمازيغية بين الإقبار والانعتاق

تكريس الهيمنة الفاسية والنزعة العروبية الأمازيغوفوبية

الجرائد المغربية وسباق الصفحات الأمازيغية

أفل البدر

تقرير حول أحداث سيدي إفني

عن أوريكن السياحية وسكانها الأجانب

بيان الحزب الأمازيغي

لقاء حول التنمية بأزرو

تخليد ملحمة أنوال

تقرير عن حضور المرأة في رقصة احواش

تأسيس جمعية أفلاواداي

بيان الجمعيات الأمازيغية بشأن وضعية الأمازيغية

ملتقى الهجرة والتنمية المشتركة

توصيات ندوة الهجرة وإشكالية التنمية

نشاط لجمعيات أيت عبد الله

بيان جمعية تامونت

بيان الحركة الثقافية الأمازيغية

بلاغ الحركة الثقافية الأمازيغية

 

 

 

orgnaisation tamaynut - bureau national

rapport* préliminaire des journées d’étude régionales organisées les 12 et 13 juillet 2008.

 

dans le cadre de son plan d’action et de son engagement pour la réussite de la stratégie de l’ipacc et des perspectives de renforcement des régions, tamaynut a organisé des journées d’étude régionales sur le sujet: «bilan de douze années d’engagement dans la dynamique internationale autochtone: perspectives».

les résultas recherchés sont:

• établir le bilan de l’action des organisations concernées dans le cadre de la dynamique des nations unies sur les questions autochtones (groupe de travail sur les peuples autochtone ; gt sur le projet de déclaration; le forum permanent…).

• établir le bilan de l’action des organisations concernées dans le cadre continental: ipaac.

• établir le bilan de l’action commune concertée à l’échelle régionale (mettre l’accent sur les entraves, et explorer de nouvelles pistes).

• établir une feuille de route pour les actions et l’engagement futurs.

• préparer et présenter le livre blanc relatif au processus national sur la question amazighe au maroc.

ainsi que l’importance de la thématique qui a mobilisé la majorité des activistes ayant pris part à certaines étapes du processus international autochtone. trente sept activistes ont répondu favorablement à l’invitation de l’organisation tamaynut.

la présence effective de mlle samia slimane du haut commissariat aux droits de l’homme (hcdh), a contribué largement à encadrer le débat en vue de l’obtention des résultats escomptés. sa communication au sujet de la mission du hcdh, spécialement au sujet des questions autochtones, a éclairé les participants.

la participation de mr beddiaf mohammed de l’algérie, de mr khalifa fathi de la libye ainsi que de mr lounes belkasem, le président du congrès mondial amazigh (cma), ont confirmé la nature régionale de cette rencontre. les expériences de la mouvance amazighe en libye et celle du mouvement amazigh en algérie ont été mise en relief, d’autant plus que la contribution du président du cma a aidé à débattre des questions transversales liées à la thématique.

la communication au sujet du rôle du forum permanent des nations unies, présentée par mr hassan idebelkassem, a été l’occasion de focaliser sur les grandes étapes du processus international autochtone. la traversée qui a précédé l’adoption de la déclaration des nations unies sur les droits des peuples autochtones le 13 juillet 2007, a été au cœur des débats, la contribution du mouvement amazigh a été évaluée de manière objective. le bilan de l’engagement de certaines composantes associatives amazighes, depuis le sommet de vienne sur les droits de l’homme en 1993, a été traité de manière objective doublée d’une autocritique dont l’objectif est d’améliorer les actions amazighes futures.

l’importance des réseaux thématiques autochtones a été l’objet d’une importante communication préparée par mr handaien mohamed, le président de la confédération autochtone francophone (caf), les réseaux ont contribué largement au partage des expériences et à la conjugaison des efforts et la convergence des approches et des idées.

dans un climat favorisant le partage, l’autocritique et la recherche de solutions communes, les participants se sont livrés à des exercices de brainstorming qui ont élucidé plusieurs zones d’ombres de la participation amazighes dans le processus international autochtone. ainsi des besoins en formation ont été identifiés, une sous utilisation des mécanismes des nations unies a été mise en relief et un manque de coordination intelligente efficace et efficiente a été ressenti. les deux ateliers de travail constitués à la fin de la journée ont abouti à la formulation de recommandations et de pistes de réflexion.

le dîner débat du samedi 12 juillet a été réservée à la présentation d’une étude en cours sur le processus national en faveur de tamazight au maroc. mr aassid ahmed, l’expert en charge de l’étude, et mr hitous abdallah, le coordinateur de ce projet, ont partagé avec les participants les grandes lignes du processus national au maroc. ces moments phares et ses faiblesses, ces opportunités et les entraves institutionnelles, ainsi que les limites en interne et en externe ont été décortiqués par un auditoire très attentif et très informé.

la journée du 13 juillet a été l’occasion pour les participants de partager avec mlle samia slimane une partie de son expérience au sein du hcdh. une initiation aux mécanismes de l’onu et l’exploitation des opportunités qu’ils offrent a été possible grâce à l’échange fructueux entre mlle samia et les participants.

l’un des moments forts de ces journées est la présentation des recommandations dont on cite à titre d’exemples :

•etablir un plan d’action pour la sensibilisation autour de la déclaration des nu sur les droits des peuples autochtones.

•saisir les rencontres amazighes pour sensibiliser les populations sur le contenu de la déclaration.

•déclarer l’année 2009, l’année de la promotion de la déclaration afin que les collectivités amazighes s’approprient son contenu et son bien fondée.

•mener des actions de plaidoyer afin que les etats de l’afrique du nord respectent les engagements moraux et politiques issues de l’adoption de la déclaration par l’assemblée générale des nu.

•optimiser l’investissement des mécanismes juridiques internationaux, comme moyen de pression sur les etats à l’occasion des atteintes aux droits individuels et collectifs amazighs.

les participants à ces journées d’étude se sont engagés chacun dans son domaine de prendre en considération les recommandations. et afin de garantir la réussite de cette initiative d’envergure, un comité de suivi a été constitué. il a pour mission de poursuivre le travail en concertation avec les associations locales et la préparation des conditions adéquates pour une rencontre d’évaluation de l’état d’avancement du travail et l’applicabilité des recommandations.

* ce rapport est préliminaire, l’organisation tamaynut prépare un rapport exhaustif qui prendra en considération les résultats escomptés et les indicateurs préétablis. le rapport final sera publié et prendra en considération le bilan de la participation amazighe au processus international autochtone ainsi que les perspectives.

(pour le bureau national de tamaynut, hitous abdallah)

 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.