uïïun  145, 

smyur 2959

  (Mai  2009)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

tiçupäa tamdaddt d tlli i itnal uwank amuvrabi

Jar Tamazgha d Kurdistan

Tamazight

Tandra n izem

Français

Le pouvoir usurpateur d'identité

Vous ne comprendrez rien!

La misère des Ayt Abdi

Le voyage de Mouliéras

La néolittérature amazighe

العربية

الشذوذ الجنسي الحقيقي هو الذي تمارسه الدولة بالمغرب

الشذوذ الجنسي للسيد رشيد نيني

لا للدجل: لا للغة الريفية

وجحدوا بها واستيقنتها أنفسهم ظلما وعدوانا

قمة عربية على أرض أمازيغية

متى ستتبنى الحركة الأمازيغية مطالب تاويزا؟

وللتاريخ كلمة سيقولها

والدولة تاسملالت؟

ماذا بعد فشل اليسار؟

أخلاقيات في الخطاب الأمازيغي

الإقصاء المبرمج للأمازيغية

سنوات الغاز

رسالة تعزية إلى الديمقراطية بالجزائر

قراءة في الفيلم الأمازيغي دونيت أور ديكس لامان

الإعلام الإلكتروني الأمازيغي

عودة إلى الحكم الذاتي بالريف

مجموعة قصصية للكاتب محمد أوسوس

الهوية في شعر فريد زلهود

صدور كتاب الأمثال الشعبية في الريف

ديوان شعري جديد لمحمد مستاوي

رسالة شبكة أزطا إلى وزير الداخلية

مسرح تافوكت: من الجزائر إلى الدانمارك

الأيام الربيعية لجمعية أناروز

بيان الحركة الأمازيغية

الجمع العام لتاماينوت فرع الرباط

نشاط ثقافي لجمعية الانفتاح

افتتاح النادي الأدبي بكلية الناظور

مكتب جديد لجمعية أسيد

 

 

 

Vous ne comprendrez rien!

Par: Ali Haddouchi

 

La chaîne marocaine publique 2M a célébré sa vingtième année d’existence le 4 mars dernier dans une soirée où elle avait uniquement convié des artistes arabophones et étrangers tout en éliminant volontairement les artistes Amazighs. Dire qu’ils ne sont pas de ce pays, des persona non grata.Une fête qu’on peut nommer vingt ans d’isolement des autochtones. Décision préméditée ou naturellement involontaire est un acte qui relève de l’exclusion, de l’élimination voire qui confine à la ségrégation. Les berbères ne sont-ils pas marocains pour les priver de cette occasion?

Pourtant nos beaux voisins étaient présents, Algériens et Espagnoles, à cet anniversaire d’exclusion berbère. Pourtant nous qui sommes de la maison! Cette télé remet-t-elle en doute le patriotisme de cette composante marocaine? Les consonnes de notre langue dérangent-elles au point de nous censurer arbitrairement? Ont-ils peurs de notre accent berbère? Est-il vulnérable d’une horrible cacophonie au sein de cette fête d’anniversaire?

Le chanteur Faudel est-il plus Marocains que nous le sommes? Les Chico et Chepsi sont- ils plus Maures que nous? Un Faudel qui ne s’est pas encore remis des hués de la communauté maghrébine de l’hexagone, et qui est pourtant souvent reçu comme un roi au Maroc. Vous ne comprendrez rien chers lecteurs c’est le Maroc! (Une expression triste maintes fois redite lors de cette soirée et que j’emprunte amèrement; pour la petite histoire il s’agissait d’une mendiante marocaine qui voulait donner un dirham à un Français qu’elle croyait bien pauvre, l’ironie du sort c’est que cette chaîne invite les voisins et oublie les enfants de la maison qui ont tellement besoin de la médiatisation). Nos artistes manquent-ils de talents? Certainement pas! La preuve c’est que dans les grands souks, les grands boulevards, les grandes avenues des villes marocaines, les cybercafés, la chanson berbère a le vent en poupe, ce qui montre bien que le peuple marocain aime la musique berbère qui fait partie de son patrimoine. La pauvre chaîne de Aîn Sbaa est hors-jeu et complètement déconnectée de la réalité marocaine, une chaîne qui n’est pas sur la même longueur d’ondes des envies et des attentes de la majorité du peuple marocain.

De temps en temps cette pauvre chaîne nous fait l’aumône en nous diffusant à une heure tard de la nuit une émission bidon et folklorique, un documentaire dépourvue de tout sens, ou parfois un artiste chanteur qu’on fait passer en un clin d’œil sans que le téléspectateur ait même le temps de s’installer confortablement sur son fauteuil. Dans cette soirée d’exclusion, aucune artiste amazighe, aucun chanteur amazigh n’étaient présents. De la pure censure! Mais quelle mouche avait piqué cette chaîne pour prendre une telle décision? Un choix irresponsable qui a frappé de plein fouet nos sentiments, notre culture Amazighe? C’est injuste, tellement injuste! Les Amazighs avait attendu impatiemment toute la nuit devant leurs petits postes dans l’unique espoir de voir un de leur artiste chanter dans la langue de Abdelkrim lkhtabi, de Assou baslam, de Zayd Ouhmad et compagnie. Hélas! C’était la grande déception! Les malheureux qu’ils étaient ce soir ont été fortement blessés dans leur amour propre, la frustration! La désolation! Le sentiment de l’exclusion! 2M, la brave, chaîne avait réussi son coup et avait savouré son sadisme. Une chaîne publique au service du masochisme et de la frustration. Comment une telle chaîne, par une politique de refus, d’exclusion, pourrait donner aux Marocains des leçons de patriotisme, de civisme, d’amour et d’attachement à l’identité nationale? Une chaîne financée par des fonds publics est sensée accentuer les valeurs nobles du pays mais malheureusement elle ne fait qu’accentuer le désespoir et la non reconnaissance et par conséquent la recherche d’un modèle exogène: Aljazira; Almanar...

Dans cette soirée de vingt ans d’isolement on avait vu en légion des animateurs francophones et arabophones de 2M prendre longuement la parole autour d’une table animée par un certain journaliste que ma langue s’obstine à prononcer, néanmoins ce qui était encore plus choquant et très triste c’est que cette table ronde extrêmement allergique à l’amazighité n’avait à aucun moment reçu les animateurs des émissions amazighes que cette chaîne produit elle-même et que parfois elle nous présente comme une certaine charité. Il y a bien pourtant des journalistes et des producteurs de ces émissions? Bon Dieu où sont-ils bien passés lors de cette soirée? Pourquoi 2M ne les a-t-elle pas présentés au public? Seulement un, que diable! Ne serait-ce que celui des informations, seulement pour les faire sortir de l’ombre! Nous diront-ils que ce sont des fantômes qui produisent ses flashs d’après-midi (quand le bon monde se met à la sieste)? Etaient–ils invités à la belle soirée? 2M a-t-elle pensé un moment à eux? Au fait, je m’excuse cher lecteur! J’ai dû oublier la belle table ronde qui ne savait que parler le français et l’arabe, la langue autochtone n’était pas la bienvenue, elle a été renvoyée aux calendes grecques.

Cependant la question qui m’intrigue et me ronge impitoyablement les tripes est bien la suivante: Quel était le sentiment des journalistes Amazighs de 2M? N’avaient-ils pas le droit d’être présents et de s’exprimer comme leurs consœurs? Pendant deux mois, jour par jour vous n’avez pas cessé de nous terroriser par vos bonnes blagues en nous passant une opinion unique totalitaire comme si les Marocains étaient des robots made in japon derniers cris programmés pour dire le même avis sur cette chaîne.

Que pensez-vous de 2M? Ce qui était bien curieux! La réponse est unique chez tous les Marocains, du nord jusqu’au sud, même dans les coins les plus reculés du Maroc: «Chaîne excellente» «chaîne formidable» « chaîne extraordinaire» « chaîne révolutionnaire» chaîne je ne sais plus quoi …

A aucun moment de ces deux mois de propagande horriblement ennuyeux nous n’avons entendu l’opinion contraire, mais bon dieu, il y a bien des marocains qui pensent le contraire, des marocains qui peuvent dire tout bonnement «2M c’est une formidable chaîne de la médiocrité « «2M c’est une excellente chaîne de la censure « 2M est… Les Marocains ont des opinions bien différentes et combien le respect d’opinion est très important pour faire évoluer les mentalités. Pourquoi donc cette chaîne ne donne-t-elle pas la parole aux voix opposantes? A-t-elle peur d’être en face de sa vraie image? D’entendre ce qu’elle tente tant bien que mal de camoufler?

Si elle était vraiment une chaîne qui respecte la diversité et qui veille sur le droit à la différence, elle aurait dû donner la parole aux autres, les écouter attentivement et prendre, s’il y a lieu, la leçon de leurs critiques. N’est-ce pas une bonne manière de progresser dans le bon sens? Cependant sa politique d’autruche ne ferait ni évoluer sa mentalité ancrée dans la politique d’exclusion ni changer ses positions d’antan. Nous croit-elle aussi idiots pour ne faire avaler ses facéties? Que pensent les Amazighs de cette chaîne? Les artistes censurés plus de vingt ans? Si 2M les avait abordés dans les rues et ensuite demander gentiment leur avis? Vont-ils dire que du bien sur son compte? Je m’étonne fort bien! Une chaîne discréditée plus que jamais aux yeux des Amazighs, une chaîne qu’on ne regarde que par obligation parce que nous n’avons pas d’alternative, parce qu’ils nous ont interdit une chaîne qui parle notre langue, parce qu’ils souhaitent simplement nous tenir en otage afin d’améliorer le taux d’audience qui légitime leur raison d’être, et par conséquent d’être à l’abri du chômage, en une phrase claire et nette parce qu’ils ont cette phobie d’être délaissés une fois qu’une alternative réelle s’offre aux Amazighophones, on connaît bien les malins qu’ils sont? La chaîne berbère qui tarde à venir volera inexorablement la vedette à cette chaîne parce que tout simplement elle parlerait la langue du peuple, la langue qui est sensible à la fibre des millions de marocain. Oh! Combien nous attendons ce jour là? L’avènement de ce beau jour nous effacerons vos fréquences de nos petits postes, nous vous oublierons à jamais. Si ce n’est que par une nostalgie nous viendrons jeter un coup d’œil sur vos émissions, rien que pour voir si vous avez évolué et se rappeler aussi de la petite Tazmamarte que vous avez été pendant 20 ans pour nous.

Pourquoi une chaîne tellement discréditée?

Au moment que cette chaîne célèbre cette soirée d’anniversaire dans une ambiance bien chaude plusieurs familles grelottaient du froid et passaient la nuit à la belle étoile dans des conditions moins humaines dans la forêt jouxtant notre capitale, plusieurs villages se trouvaient dans une situation d’isolement et de détresse due à la chute abondante de neige. Ce profond Maroc ne va pas tout de même leur gâcher la superbe fête! Allons soyons quand même raisonnables, il y a des services réservés pour ces catastrophes, n’exagérons pas! Trouble fête! Mais si c’était à Gaza? On aurait du remuer ciel et terre pour annuler la soirée et changer la grille de programme, même s’il le faut celle de toute l’année, euh! parce que les Gazouis ont un os de plus que nous, parce que leur sang coûte plus cher que le nôtre, peut-être parce que nous sommes des seconds citoyens? Parce que cette chaîne nous considère des laissés pour compte. Qui finance cette chaîne? L’argent des palestiniens? On les voit de trop et on se voit rarement, c’est très louche! Lecteur n’allez pas m’accuser de chauvinisme et d’arabophobie! Loin de tout cela, soyez bien tranquilles! Mes valeurs amazighes dont je suis fortement imprégné m’ont appris le sens de la solidarité avec les peuples opprimés du monde, pas uniquement celui de Gaza, mais de Darfour aussi, des kurdes, des Tibétains, des noirs, des blancs, des multicolores s’il y en a bien! Ce que je refuse catégoriquement c’est de nous orienter bêtement et aveuglement sur une unique cause et de m’en cacher bien d’autres, selon leur guise. La politique deux poids et deux mesure, on a bien le ras-le-bol! Pourquoi on ne manifeste pas à Casablanca ou à Rabat contre les crimes commis au Darfour? Oui pour la solidarité avec les palestiniens, oui pour avec de Darfour aussi. D’ailleurs ce que font les européens à Paris, à Madrid, à Rome, à Amsterdam… loin des considérations raciales, ethniques et religieuses ensemble contre les agresseurs de l’humanité, non aux motifs tribales. On nous traite souvent de chauvinisme, mais qui est réellement chauviniste dans ce cas? Soyons clairs! Vous qui réduisez votre solidarité à des motifs raciaux!! Les gens de Darfour n’ont pas le droit à votre soutien parce qu’ils ne parlent pas l’arabe. Alors que le créateur de l’humanité dit dans son sain coran «Wa min ayatihi… ikhtilaf alesnatikoum», «Parmi ses miracles la différence de vos langues». Allah comprend toutes les langues du monde; il est polyglotte «il est savant et sage» (verset coranique). Ce n’est pas d’ailleurs la langue arabe qui va nous ouvrir la porte du paradis, c’est bien nos actes et nos comportements, Messieurs  les intelligents! Le jour de la résurrection Allah n’aura pas besoin d’un traducteur pour juger un berbère. Dieu parle notre langue

Encore une fois on refuse vos rouages, On refuse le fait de nous effacer et de nous considérer des bons à rien, on refuse le fait de nous éliminer de ce qui nous appartient, on refuse le fait de nous priver de nos droits, le fait de voir notre télé publique prise en otage par des images venant d’ailleurs. Enfin, le fait de nous dévaloriser au détriment d’autres cultures.

Il ne faut pas se leurrer, c’est de notre propre argent, des fonds publics, qu’elle organise les fêtes, les concours, les soirées sans que nous ne soyons jamais invités. Toutes les chansons de différentes langues sont en compétition dans ses studios, du Canada jusqu’aux pays scandinaves sauf évidement une seule, bien une seule! Celle du pays: L’Amazigh, la langue des milliers de foyers marocains.

Veulent-ils unifier linguistiquement le monde et défier le miracle du Dieu? Veulent-ils le braver? Avez –vous oublier la tour de Babel? Faut-il vous crier très fort à l’oreille «Dieu ne veut pas une seule langue au monde.» Depuis la nuit des temps Allah a préservé notre langue, ce qui montre qu’il l’aime bien, pourquoi vous ne vouliez pas qu’on la parle?. Bon Dieu soyez tolérants, acceptez la différence d’autrui et faites avancer notre pays qui a tellement besoin de cette richesse qu’ Allah nous a donné ! C’est le moins qu’on puisse dire.

(Ouhddouch@Gmail.com)

 

 

 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.