uïïun  161, 

tzayur 2960

  (Septembre  2010)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

timukrisin n taorabt i d as vnnan inmzav nns

Tilawt n tsetiti tadelsant di Libya

Tighri dg udellis n "Asfidjet"

Arabeo n ussan

Français

La tradition amazighe

"Lhesnawi d ccix"

La métaphore érotique en poésie amazighe

Aytma imazighen azul

L'APMM crée la section de Sefrou

CMA dénonce la politique anti-amazighe du Maroc

العربية

إيمازيغن أو ضفدعة كليرك

مشاكل اللغة العربية التي يخلقها المدافعون عنها

الهوية والجنسية والأمازيغ العروبيون والوطنيون

تعقيب على مقال انتشار الإسلام بأوروبا وأسيا

حوار مع الشاعرة خديجة إيكان

لعية الجرح الأمازيغي

أئمة الظلام والأمازيغية

الأرض بتكلم عربي

قصص قصيرة جدا

الدورة التاسعة لجمعية الجامعة الصيفية بأكادير

بلاغ اللجنة التحضيرية من أجل تنظيم سياسي

بيان مؤتمر الشباب الأمازيغي

بيان اللجنة التحضيرية للحكم الذاتي للريف

مهرجان إملالن أوورغ

 

 

 

Aytma imazighen azul ghifwen.

Par: Hassan Oulghazi

 

Habituellement, pour rédiger un texte je me réfère sur un événement, un fait important qui est en relation avec la culture, la langue, l’identité, la civilisation le peuple amazigh etc. Cette fois, c’est la rencontre de l’association de l’université d’été organisée à Agadir du 29 juillet au 05 août 1991 sous le thème: Tawsna tamazighte ger tamayourt tinayt, (la culture amazighe entre la tradition et la modernité) qui a suscité mon écrit. L’intervention des intellectuels et des militants amazighs qui ont relaté une vision générale sur la promotion de la langue et de la culture amazighes, devant une assistance respectable, m’a très touché et m’a orienté à écrire ainsi.

Kkigh ten ar turugh s tutlayt tafransist, macan tikkelt dgh swingmegh ad urugh s tutlayt n imzwura nnegh imazighen. Zuztgh ad arugh s tifinagh macan, ur as ufigh, malheureusement, sur le plan technique, en tout cas je m’excuse beaucoup si des erreurs glissent involontairement dans ce texte. ur ghuri le clavier s tifinagh. Ar awn ttinigh mayd nnan imaghnasen imazighen g ugraw ad. S umzwaru, inna Mr Abdelaziz Bouras au nom de l’AMREC, une association pour laquelle nous souhaitons un prompt rétablissement à son secrétaire général le professeur et le grand militant amazigh Mr Brahime Akhyat qui sentait un malaise organique et qui a été évacué sur une clinique le 06.07.2010 à Agadir pour soins urgents, ad asd yawi rabbi lofu. Issawl aslmad Bouras inna:

Atma d istma.

Righ ad awen sawlegh s yan mnnaw n tguriwin n tmazight, righ ad gint tawckent lli s rad smghurgh awal d tawsna tamazight, acku mqqard nmun g umnaqqar ad ula ibad igu ur da nsawal s tamazight, hat ur rad diks nssufgh amya: aynagh as nufigh is ikhassa ad nisin isd awal amazigh ira ad izghzaf tudert n tmazight d mad iss iswingimn d ma is ittaran. Niri ad igu uzemz ad gu nlla azemz n tankra n wawal d tawsna tamazight afad is ur mdeln izmaz id d iddan.

wiss sin, Au nom de l’association Ilmas pour la culture à Nador, isawl Mr Mohamed Chami inna:

Aytma imazighen d istma timazighin:

Agraw n yilmas n tawsna g Nador, agraw an tini s tamazight, an tara s tamazight ad naqra s tamazight ad ndder. Aytma imazighen, istma timazighin: aytma tun g Rif ar giwn tarjun ma yggutn ad tsikilm s lahruf nnun lli yajlan ar giwen tarjun ad tgum irgazen lli ytguan afus g ufus adar tama n wayyat ar tmnidem askka d imal tamayurt irghan d wayyur ismarghan.

wiss krat, sous le thème: «la langue tamazight et les historiens marocains», le Dr Mohamed Handaine a évoqué que la langue tamazight a le rôle prépondérant dans l’histoire marocaine, les édits historiques et scientifiques ont été rédigés en langue tamazight. L’historien marocain Hassan l’Wazzan avait dit: «Ces peuples (imazighen) divisés en plusieurs tribus utilisent une seule langue dénommée: ‘Awal Amazigh’ c'est-à-dire la langue noble d’origine africaine que les arabes appellent abjectement le berbère! La langue amazighe est très excellente, elle diffère des autres langues, tisawtwin izryn tamazight avançait tutlayin iddern zund s umdya tutlayt n ruman.

Tiguuriwin ad nnan imassan d isalmaden ghzant, maca imazignen suln urta nlkumen awtass nsen. Ixassa ad rcmen yan ubrid ihaqqan urun yan le plan tangible afad an gulun les objectifs nna ghf kkaten imazighen tissutiwin ayad acku han tamazight tla izerfan nnes.

Si on témoigne qu’Imazighen remplissent le rôle fondamental dans la pérennité de la tradition culturelle de leur communauté, malheureusement, la cause amazighe patine toujours sans aucune protection et ses détracteurs ne cessent de brandir des menaces! Si on analyse l’idéologie du nationalisme anti-démocratique on déduit que: par exemple, les nationalistes turcs, qui cherchent à briser l’embargo imposé sur Ghaza attaquent violemment les kurdes en Turquie et même en Iraq! Et, malheureusement, la politique des nationalistes arabes, dits musulmans, émarge et cherche à écarter tout ce qui n’est pas arabe! C’est la politique de la pratique discriminatoire, c’est un nationalisme absurde qui ne fait qu’encourager la ségrégation raciale! Si le haut responsable de l’université Mohamed V d’Agdal à Rabat qui répond sous réserve aux questions de Mr Mustapha Alaoui au programme «Hiwar» du 27.07.2010 à 21h00 confirme que la qualité de l’université marocaine qui affronte des problèmes de langue est beaucoup inférieure à celle des universités du monde, le nombre des étudiants par 10 000 habitants est également inférieur au Maroc par rapport aux autres pays de Tamazgha, le rapport établi sur le plan économique précise que le revenu individuel au Maroc est plus faible par rapport au revenu individuel dans les pays du Grand Magreb: C’est le résultat de la politique anti-démocratique, de l’exclusion des Imazighen qui constituent la majorité du peuple, de la marginalisation des régions amazighophones et du rejet de la langue millénaire amazighe du pays! C’est le racisme d’Etat au style moderne! En effet, le système éducatif doit s’étendre à tous les citoyens et exclure toute forme de discrimination pour réaliser le développement global et durable et pour concrétiser les objectifs définis dans la vision de l’INDH Tamazzalt tanamourte n tnfalite n oufgane. La chaîne arabe Aljazeera affirme au nom du professeur arabe Rochdi Rachid responsable d’un centre de recherche scientifique en France que le monde arabe ne verra pas le progrès scientifique sans la langue maternelle; certes la langue maternelle joue le rôle directeur pour inculquer aux élèves les données scientifiques. Néanmoins, il faut le savoir, la langue arabe classique n’est pas la langue maternelle des peuples du prétendu «monde arabe», on remarque qu’il est facile aux élèves de progresser dans la recherche scientifique en français ou en anglais, etc. mieux que l’arabe qui n’est pas d'ailleurs leur langue maternelle et qui n’a jamais pu servir la recherche scientifique. Donc la protection de l’identité et de la langue amazighes requiert un soutien accru de tous Imazighen inna g llane. Ikhassa ad nout anfa ad agh our outen gu laghfelt, achkou our aghd youssi ad nttou toutlayt nnegh oula tagharma nnegh oula koullou mayd aghd zryne imzwoura nnegh.

S tigira, a aytma imazighen tssnam isd tanbadvt n iorabn ar tskar la politique discriminatoire d’un pur racisme, tzawwar amazruy amazigh, ukan hat isul ubrid ighazzif dat imazighen: han lmuckil n uselmed n tutlayt tamazight urta irzim, han lmuckil n ddustur urta diks tlli tutlayt tamazight ula tawssna tamazight, télévision tamazight ur ghurs telli taderfi tilili ar aghd zruyn les programmes nna ran s tulsi et comme il semble beau à l’Etat arabiste, iwa han ddifao amzwaru ghf tamazight igat ad iss nsawal. Iqqand a aytma imazighen ad ngu afus g ufus afad nissin mayd nga nissin mayd nra nrard kullu izarfan nnegh. Imkinna iqqn aghd ad nssw iman ard nrar izarfan i awal nnegh, d tamagit nnegh ula kullu izerfan n imazighen. Han ayt tanbadvt zewwren amzruy amazigh, ran ad agh ksan tutlayt ula tamagit n imazighn, ima akal hat uwen t ula ntta. Iwa, han arraw n imazighen ar sawalen s tutlayt ur igin tinssen tun awal amazigh, aydgh iga yan lmuckil axatar nghd amqran iran ad agh ijlu timmuzgha nnegh! Afad ur ngu zund awtul nna tfaren inagumaren, iqqand ad nizir yan ufssuy i maygan tamakrist.

Dans l’Histoire des berbères, quoi que le mot «berbère» donne une valeur dépréciative aux habitants de Tamazgha la dénomination exacte est «Amazigh», Ibn Khaldoune dit: «On a vu chez le berbère des choses, hors du commun, tellement admirable, qu’il est impossible de méconnaître le grand soin que Dieu a eu de cette nation, l’extrême bonté qu’il lui a toujours témoignée, la combinaison de vertus dont il l’a dotée, les nombreux genres de perfection auxquels il l’a fait atteindre et toutes les diverses qualités propres à l’espèces humaine qu’il lui a permis de réunir et de s’approprier … ». S tigira à aytma imazighen à istma timazighin à imaghnassen, gat afus g ufus zaydat gher dat han tamazight mma ngh ayd tga, wanna dikus yfartan hat yfarrat gu mma nns. Azul d amaghnas ghifwen a Imazighen.

 

 

 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.