uïïun  181, 

smyur 2962

  (Mai  2012)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

wi iskasan tanttit tamazivt n tmura n tamazva?

Imidver

ass d

Tamghart teffegh...

 

Français

la principale raison de la marginalisation de l'amazighité

A la mémoire de notre mère amazighe

L'Azawad ou quand l'histoire a raison sur le politique

Communiqué du CMA

Communiqué de

Communiqué de AMA

Livre de B.Lugan sur les berbères

العربية

من يجادل في أمازيغية بلدان تامازغا؟

الأمازيغية بين الإقصاء والاحتواء

هل شمال إفريقيا أرض أمازيغية أم عربية أم إسلامية؟

فقه الهوية: تعريب الإسلام أم أسلمة العروبة؟

حتى لا ننسى

حوار مع الطفل الكبير بدر

منجم كبير وقرية منكوبة

تدريس الأمازيغية: حقيقة أم زيف؟

كتاب الأمازيغية والسلطة لرشيد الحاحي

رواية أكوناض تترجم إلى الفرنسية

مسرحية تاواركيت ن وفكاركان

فيلم مشاهو والعمق الثقافي القبايلي

نشاط لجمعية اناروز

الاحتفاء بالشاعر محمد أرجدال

تجديد مكتب جمعية دشار إينو

بيان تنسيقية أميافا

بلاغ المرصد الأمازيغي

بيان المؤتمر العالمي الأمازيغي

بيان جمعية إزرفان

بيان مكتب الحكم الذاتي للريف

بيان جمعية أمغار

بيان جمعية تيماتارين

 

 

 

 

Congrès Mondial Amazigh

Azawad indépendant

 

Après avoir libéré tous les territoires historiques de l’Azawad, le Mouvement National de

Libération de l’Azawad (MNLA) a aussitôt mis fin aux opérations militaires et proclamé le 6

avril 2012 l’indépendance du pays.

Le Congrès Mondial Amazigh salue cette victoire historique du MNLA et la liberté retrouvée des populations de l’Azawad dans leur patrie.

Le CMA salue également le sens des responsabilités des dirigeants du MNLA qui ont su, malgré les tentatives de déstabilisation, poursuivre sereinement et courageusement leur objectif tout en évitant autant que possible les conséquences de la guerre sur les atteintes

aux droits humains et à la vie civile.

Voilà un demi siècle depuis que les Touaregs du Mali tentent vainement de vivre sous

l’autorité d’un Etat malien qui les a ignorés et qui n’a pu assurer aucune de ses fonctions dans les territoires de l’Azawad. En conséquence, le choix de la souveraineté du people Tamacheq-Amazigh sur ses terres ancestrales est d’une légitimité incontestable. Comment

accepter de subir un Etat malien qui ne traite pas les Touaregs comme des citoyens maliens à part entière?

Certains gouvernements de la région ont déjà exprimé leur refus de reconnaître le nouvel Etat Azawadien. Qu’ils sachent que personne n’a rien demandé à ces gouvernements illégitimes qui ont spolié leurs peuples de toute souveraineté.

S’agissant des Etats occidentaux, ils ne peuvent s’opposer à l’indépendance de l’Azawad alors qu’ils ont porté à bout de bras la création de nouveaux Etats tels que le Monténégro en

2006 et le Sud-Soudan en 2011. Par ailleurs, qui et au nom de quel droit peut se dresser contre la volonté d’un peuple d’accéder à sa liberté ? La Charte des Nations Unies et la Déclaration sur les droits des peuples autochtones notamment, sont faites pour tous les

peuples du monde sans exception.

En conséquence, le CMA appelle l’Union Africaine, l’ONU et les Etats qui les composent à reconnaître le nouvel Etat indépendant de l’Azawad et à collaborer avec lui pour construire la paix, le développement et le bien vivre ensemble dans cette région.

Le CMA assure l’Etat indépendant de l’Azawad de son total soutien et exprime son entire disponibilité à aider son futur gouvernement par tous les moyens possibles tant qu’il adoptera la démocratie, la laïcité, le respect des droits humains et des libertés fondamentales.

Paris, le 26/03/2962 – 7/04/2012

Le Bureau et le Conseil Fédéral du CMA

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.