Numéro  54, 

  (Octobre  2001)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

B.M.C.E d uslmd n tmazight

Addur n wawal amazigh

Alaghi i yllis n umazigh

Asif n inigiyen

Anoarq n arrif

awal amazigh d tadelsa tazarfant n lmughrib

Azayez igdi

Ddan d

zeg idurar

iri cem d ayel

Tabrat n ibba g lxira

Anebdu

Tamazight

Tillawt

Tizi n taqqa

Tuga

Tungalt n yict n tnegmit

udem amxib

xnifra nnegh

Français

Mots et choses amazighs

Internet et les publications sur tamazight

Etat de légitime défense

Les dimensions amazighes du patriotisme marocain

Le sens civilisationnel chez imazighen

La presse nationale et le lobby saoudien

Quelle découverte à fait un prix nobel?

Le silence qui parle

Le journal de M.Ziyane exhibe son amazighophobie

العربية

مشروع م.ب.س. لتدريس الأمازيغية

تعدد اللهجات الأمازيغية وسؤال التوحيد

الخطاب الملكي: مرحلة جديدة في تاريخ المغرب

 

 

 

 

Etat de Légitime défense

Par: Meryam Demnati

  Alors qu'un monde uniforme semble en train de s'édifier sous l'influence du développement technique et économique, que les façons de pensée, les comportements, les modes vestimentaires et les styles d'architecture tendent à devenir partout identiques; des populations autochtones sur toute la planète que tout semblait condamner à une prochaine disparition, font à nouveau parler d'elles: Kurdes, Basques, "Indiens", Amazighs... et nombre d'autres, tant dans le monde occidental ou le tiers monde, affirment avec force leur identité et luttent avec une vigueur accrue.

Le problème tel qu'il se présente aujourd'hui, ,concerne le plus souvent des populations dont l'identité est souvent gravement atteinte, et qui souffrent d'une aliénation linguistique, psychologique, économique, et culturelle. Il n'est donc pas étonnant que les mouvement de revendications, tels qu'ils apparaissent à l'heure actuelle, prennent de plus en plus la forme d'une véritable remise en question de l'histoire.

Remise en question du contenu même de l'histoire officielle qui n'est en fait que celle de la culture dominante.

Les populations qui ont le sentiment d'avoir été privées de leur histoire et qui refusent de voir disparaître leur langue et leur culture prennent également conscience de leur aliénation économique, qui se manifeste par une situation de sous-développement ou un abandon totale de leurs régions.

Elles prennent conscience de la sous-industrialisation de leur région et assistent impuissantes à l'émigration des couches les plus jeunes et les plus actives et à la prise de contrôle par des étrangers de la terre de leurs ancêtres...

Tout semble indiquer que malgré les obstacles qu'ils peuvent rencontrer, ces mouvements sont appelés à prendre une importance de plus en plus grande dans les années à venir. Il serait vain de croire que quelques concessions mineures suffiront pour y mettre fin .

Nous savons que de tout temps, les êtres humains ont une tendance à ne pas comprendre la culture des autres, à la rejeter, de plus, ils affirment souvent que leur propre culture est la meilleure ou carrément qu'elle est "La Culture". C'est une attitude qu'en anthropologie, on nomme "Ethnocentrisme",

attitude propre à toutes les cultures mais particulièrement marquée chez certaines d'entre elles... Comportement qui se traduira parfois par une attitude de domination et de supériorité qui peut aboutir à l'élimination totale de la culture de l'autre.

L' Etat-Nation est la forme moderne, organisée, d'une attitude ethnocentriste. Il imposera la "Nation" qu'il conçoit à son image, une nation qui veut acquérir par tous les moyens, l'unité linguistique et culturelle qui lui fait défaut. C'est ce qui explique l'ardeur avec laquelle l'état va lutter contre les langues et cultures "minorisées" et chercher à les faire disparaître. La nation conçue à l'image de l'état qu'on appelle Etat-Nation, n'est qu'une conception purement juridique qui ne tient aucun compte des réalités humaines, et devient l'écran derrière lequel peut se poursuivre l'oppression des populations autochtones.

Dès lors, l'Etat-Nation va avoir recours à l'arme la plus efficace dont il dispose:l'Ethnocide. L'Ethnocide, c'est la suppression des différences culturelles jugées inférieures et mauvaises. L'Ethnocide, c'est la destruction systématique des modes de vie et de pensée, de gens différents de ceux qui mènent cette entreprise de destruction. L'Ethnocide, c'est la mise en oeuvre  d'un projet de réduction d l'Autre. L'Ethnocide, c'est l'oppression culturelle, aux effets longtemps différés, selon les capacités de la résistance de la population.

L'Ethnocide tue les populations en situation de domination, dans leur esprit . Pour les "décideurs" ,l'Autre, c'est la différence, mais la mauvaise différence. L'Autre est mauvais, mais on peut l'améliorer en l'obligeant à se transformer jusqu'à se rendre identique au modèle qu'on lui impose par le biais de l'école, des mass-médias et autres.

Cette politique d'assimilation a pour objectif final de détruire l'identité de l'entité dominée .

On nous dit que notre langue et notre culture sont condamnées à disparaître du fait qu'elles ne répondent plus aux exigences de la société moderne!!! Comment peut-on avancer de telles absurdités? Aucune langue aussi prestigieuse soit-elle ne peut tenir en vie si elle est bannie de l'école ,de l'administration, des mass-médias … L'école, l'administration, la TV, la radio, imposent la ou les langues de la force dominante et par ce biais là, son mode de pensée et ses oeuvres. La langue autochtone qui n'est pas enseignée, va perdre progressivement tout contact avec la réalité. Elle sera ainsi dévalorisée aux yeux des jeunes générations auxquelles elle ne peut plus donner accès au Monde

.Propos recueillis: "pourquoi parler avec mes enfants en Tamazight? Elle ne lui servira à rien dans l'avenir"."Tamazight? c'est la langue des montagnards!" "Je ne parle Tamazight qu'à la maison, à l'extérieur je n'en ai pas besoin”

Même si la langue autochtone demeure encore un certain temps la langue du foyer, même si elle sert de support à une littérature orale persistant  à la maintenir dans cet état, c'est la condamner à coup sûr.  D'autant plus que cette assimilation linguistique est souvent renforcée par les mouvement migratoires (Rif, Souss, Haut Atlas ), ce qui est la conséquence de déséquilibres économiques entraînant une plus grande situation de domination.

 Alors la lutte à laquelle les Imazighens se voient et se verront contraindre afin de préserver leur identité est donc fondamentalement une action de " Légitime Défense". Un gouvernement dit d'alternance qui avait éveillé un petit espoir et duquel on s'attendait qu'il mît l'intérêt général au dessus de toutes considérations idéologiques, suscite aujourd'hui une désillusion totale par ses pratiques transgressant la loi et invariablement hostile à la cause Amazighe 

Il semble que les autorités privilégient une stratégie d'étouffement et une "fermeture" démocratique. Nous condamnons vigoureusement cette politique de répression et d'exclusion et nous affirmons notre volonté de continuer notre combat jusqu'à l'aboutissement de nos revendications justes et légitimes .

 Meryam Demnati, AMREC, Section Marrakech

 Marrakech le 02 Août 2001

 

 

 

 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.