Numéro  54, 

  (Octobre  2001)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

B.M.C.E d uslmd n tmazight

Addur n wawal amazigh

Alaghi i yllis n umazigh

Asif n inigiyen

Anoarq n arrif

awal amazigh d tadelsa tazarfant n lmughrib

Azayez igdi

Ddan d

zeg idurar

iri cem d ayel

Tabrat n ibba g lxira

Anebdu

Tamazight

Tillawt

Tizi n taqqa

Tuga

Tungalt n yict n tnegmit

udem amxib

xnifra nnegh

Français

Mots et choses amazighs

Internet et les publications sur tamazight

Etat de légitime défense

Les dimensions amazighes du patriotisme marocain

Le sens civilisationnel chez imazighen

La presse nationale et le lobby saoudien

Quelle découverte à fait un prix nobel?

Le silence qui parle

Le journal de M.Ziyane exhibe son amazighophobie

العربية

مشروع م.ب.س. لتدريس الأمازيغية

تعدد اللهجات الأمازيغية وسؤال التوحيد

الخطاب الملكي: مرحلة جديدة في تاريخ المغرب

 

 

 

 

Tamazight 

Yura t: Bahouat Muhend Saïd (Azrou)

Pleure, oh! Pays bien aimé;

Ton lait s'est mû en chaux.

Ton sang versé est laminé.

Ta langue a froid pas chaud.

quand Moha chante ses mélodies,

tu sens qu'il a tes maladies,

l'amnésie, l'errance et l'acculturation,

de ton peuple soumis et mené à l'assimilation.

Quand Itto arrive à termes,

ses suées semblent thermes,

de peur d'enfanter des nigauds,

qui n'auraient d'intérêt que pour les mégots.

Harcelée dans ton demi-éveil,

de toutes parts même par le froid soleil;

qui t'habite mais en lui tu tailles,

les lumineux phares sans pareils.

Pour ton sol, ta terre TAMAZIRT.

Pour ton souffle, ta langue TAMAZIGHT.

Pour ton monde, univers TAMAZGHA.

De l'Adrar “Anammas” jusqu'à Siwa;

Tu hurles: Ce sont mes miens, ils sont à moi.

IImazighen secouez la latence,

qui campe en ses esprits en partance.

Oh! Tamazirt bien aimée, souris,

d'un rire  écho des libertés qui nourrit,

de sa sève, de son lait, de son sang,

et de sa langue en l'air par tous les temps.

Azrou, 25 août 2001.

 

 

 

 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.