Numéro  58, 

  (Février  2002)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

Imughrabiyn aoraben d taddunlit tagmudvit

advan tuorba di tmura n timuzgha

Anebdu

Arrudv n tmaghart

awal

Kusayla

Taghawessa

Tnayn n isekkurn

Tiktit deffit tayedv

Yewn ughnja as ak swan

Français

Tamazight en crise de calculs

Anazur face aux marionnettes

Tamazight dans les projets bmce

Tamazight et le jeu aux échecs

Un message d'espoir

Mots et choses amazighs

العربية

المغاربة العرب والاستبداد الشرقي

من طقوس نهاية السنة الفلاحية بوادي دادس

هكذا تكلمت ديهيا

عودة إلى الماروك والمارويكوس

هوروس والأمازيغية

إميلشيل ليس سوقا لعرض النساء

النبض الغافي

لماذا المطالبة بإنشاء جامعة بالناظور؟

دوران منسجمان للأمازيغية والعربية بالمغرب

 

 

 

ANAZUR FACE AUX MARIONNETTES.

Par: Nourdin Bawedra

 Le peintre amazigh MOUHAND SAIDI a été interpellé par deux moqaddams qui l’ont convoqué chez le pacha d’ Errachidia.....

Sûrement l’'ancienne méthode de " DIN MOUK NTA??" avait régné sur le monologue entre le pacha et l’artiste.

je tiens à exprimer ma sympathie et mon soutien au militant SAIDI pour le harcèlements moral qu’il subit. Tout en ajoutant que les autorités de cette région pauvre du royaume - en agissant ainsi - portent atteinte aux droits humains universellement reconnus et aux droits fondamentaux  d’un citoyen pacifiste qui utilise uniquement sa plume pour exprimer ses idées.

SAIDI disait "ces marionnettes vont me laisser tranquille lorsqu elles arrivent a savoir que ma plume ne sert qu' à l’ amazighité...". C'est pour quand cela prendra fin?

Nourdine BAWEDRA, El hajeb, 03.12.01

 

 

 

 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.