Uttvun 59, 

Krayûr 2002

(Mars 2002)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

Asmi tinoacin neqqent tmazight ujar azladv

Anebdu(8)

Anabay

Abrid aghuzzaf

Aghbala

Asidd n Meknass

Tighrmi n igran d igudar

Radas war yeggîjen

Melli d tergibet a yemma

Yan uzal ireghen

Français

L'Amazighe, la COSEF et Le Livre Blanc de Saaf

Droits de l'homme à l'épreuve

“L'histoire” dans les chansons MELLAL

Tamazight entre l’oral et l’écrit

Toponymie de Meknass

Un prénom amazigh Pour l'éternité

العربية

عندما يصبح المال أخطر على الأمازيغية من الخصاص

 

التعدد اللغوي والوحدة

 

السياسية والدينية

 

الاعتداء على المناضل الأمازيغي سعيد باجي

 

هوروس وتامازيغت

 

عودة إلى الماروك والمارويكوس

 

الاسم المركب والاسم المشتق في الأمازيغية

 

حانون  ابن تامازغا

 

ما الهدف من مسلسل تيغالين؟

"أورنيد، شيخ من بورغواطة

 

أنا الأمازيغي

 

“L'histoire” dans les chansons de Moha MELLAL

Par : Mondyir

Écouter de la musique, c'est:"danser, s’amuser". Pour d'autre c'est:"nourrir l'âme". Oui, c'est nourrir l'âme, mais  avant c'est l'esprit qui déclenche la conscience d'un âtre humain afin de nourrir son âme. Les artistes militants du M.C.A, ont bien mis en pratique cette idée pour faire  connaître aux Amazighophone la cause amazighe. Citons ici plusieurs chanteurs d'Algérie comme du Maroc, dont Moha MELLAL est l’un d’eux.

Quand vous écoutez les poésies écrite et chantées par ce grand artiste, c'est  comme si vous lisiez un livre d'"Amzruy" et non d'"Attarikh".

Nombreux sont ses poésies qui traitent  ce sujet dans les chansons de ce génie*:

1-Amutel: Le Fardeau.

Illa gragh umtel

N idamen d idvudvan

A amazir nna

G luligh n xiter degs.

 

Pays où je suis  né et ai grandi;

Le fardeau est entre nous, celui

du sang et des doigts.

Alors chère lectrice et lecteur, que sont-ils ces doigts et ce sang? Pourquoi un fardeau à son pays natal? Pour comprendre plus le poète, continuons  à l’écouter.

 

Bdvan agh ass nnagh

Ku yan d mag llan

Nekwuni nffer g adrar

Nitni asin awal

Bdvun ifasen

Maca isul umutel.

 

Depuis le jour où ils nous avaient séparés,

Chaqu'un où il était:

Nous, nous nous étions cachés à la montagne.

Eux, ils avaient pris la parole;

Ils avaient séparé les mains,

Mais le fardeau arrivera.

Ces mains séparées trouvent leurs signification dans une autre chanson.

 

2-Sqesa ghif i amzruy! Que suis-je dans l'histoire!

...kra idda s igran

Ur igin wines yad

Kra izra ighrman

Netta ibnan ur izdigh

Netta ibnan ur izdigh

 

Quelqu'un est  parti aux champs

qui ne  sont pas les siens encore.

Qulqu'un a vu les villages

Dont il est constructeur et non résidant

 

Ku yan inker d inna iwaydv:

Afus g afus tankra

Zzigh nekwuni am idvudvan;

nga yan s idamen d i zvuran.

 

Chaqu'un a dit à l'autre:

levons nous main dans la main

Alors nous devons être  comme les doigts

Nous sommes unis par le sang et par les vaisseaux.

Ceci est un  échantillon de plusieurs d'autres chonsons qui servent  à nourrir votre âme, surtout que l’arrangement, les mélodies  et la voix sont un merveilleuses et captivantes.

 

*C’est comme ça que Said ABARNOUS appelle  Moha MELLAL dans une interview avec ce dernier sur les pages de Tawiza.

 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.