Uttvun 63, 

Sayûr   2002

(Juillet 2002)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

I yat n tameddanit zeg yan wanaw nnidven

Agraw n ayt umeskan amazigh

Xef usedvrer n tmazigh n Rbatv

Righ tilelli

Tayri tar ighf

Waxxa cem ran

Français

Quelques notes sur le “Latif” du racisme au Maroc

Le vrai racisme

Réflexion sur le devenir de Tamazight au Maroc

La poésie de résistance au Rif

La prophétie véridique

Baccalauréat de l'amazigh

A mon frère le Kabyle

العربية

من أجل علمانية من نوع آخر

الأستاذ المدلاوي أو غلطة الكبار

شيوعي يهذي

التعريب

عودة إلى الماروك والمارويكوس

محاورة مع كارل براست

هل هي مكافأة لجريدة لافيريتي

لماذا الظهير البربري وحده؟

المغرب من أغنى بلدان العالم

ظاهرة تحقير الذات عند بعض الأمازيغيين

قوميون يشنون حربا على الأمازيغية

 

Avez-vous  vu des imazighen ériger en système le rejet et  l'exclusion  des autres peuples?

Par: Houssa Yakobi (Meknas)

Ce qui m'a choqué personnellement c'est le préambule. Ce dernier ne cite pas explicitement les formes de racisme et les groupes extrémistes qui exercent la discrimination. Par exemple l'antisémitisme est une forme de racisme qui porte atteinte aussi bien aux arabes qu'aux juifs.  On a utilisé dans le préambule le terme «régressifs» pour qualifier des mouvement politiques. Lesquels?  Les signataires de la pétition n'ont pas jugé utile de les nommer, soit par crainte ou par démagogie (ce qui est pire!),  alors que les «extrémistes amazighs» sont   bien désignés!

Une interprétation objective du préambule de la pétition en question permet d'opposer deux catégories d'individus: les victimes du racisme et les bourreaux (c'est à dire ceux qui exercent le racisme et ceux qui le subissent).  Les mouvement «régressifs» et «certains extrémistes amazighs» sont des acteurs actifs et responsables des malheurs des juifs et des arabes. Les juifs et les arabes sont les victimes passives du racisme exercé par les «extrémistes amazighs» et les «mouvements régressifs.

On voit bien à quoi peut conduire ce genre de maladresse (ou de mauvaise foi):  le sionisme,  le fascisme et le néonazizme  n'existeraient pas chez les arabes et les juifs. Seuls  «certains extrémistes amazighs» et les mouvements «régressifs» sèment la haine… En ne disant pas de quels mouvements  régressifs il s'agit, le préambule sert  à identifier seulement des «extrémistes» racistes  parmi les imazighens!

En lisant le préambule je n'étais pas assez préparé au bouleversement  et au dégoût qu'allait provoquer en moi la qualité des signataires: des ministres, des intellectuels,  des … amis!

 Le célèbre  pamphlet d'Abdelkébir Khatibi m'est revenu en mémoire VOMITO BLANCO!

Vomito rojo;

 Vomito tfou khzitt;

 Vomito,

 Vomito sur ma naïveté à croire à l'indépendance de certains amis intellectuels…

Oui, je suis encore sensible à l'injure et c'est pourquoi j'ai écrit  ceci:

Pourquoi taxer imazighen (pardon «certains extrémistes»!) de racistes alors que vous êtes censés savoir que le sionisme et l'integrisme sont des terreaux fertiles de l'extrémisme politique?

Avez-vous  vu des imazighen ériger en système le rejet et  l'exclusion  des autres peuples?

L'hebdomadaire «la Vérité» a-t-il manqué de place pour citer dans son préambule:

-ceux qui refusent aux imazighen le droit d'enseigner leur langue;

-ceux qui oublient  leur dette envers  les «extrémistes» amazigh  qui combattirent, à armes inégales, l'armée française à Tazizawt? 

Permettez-moi, Messieurs les ministres progressistes, d'être plus explicite: QU'AVEZ-VOUS CONTRE IMAZIGHENت?

AVEZ-VOUS ÉTÉ FRAPPÉS D'AMNÉSIE? N'AVEZ-VOUS PAS PEUR DE SEMER LA DISCORDE DANS UN PAYS DÉJÀ  MIS A MAL PAR TANT D'INJUSTICES?

Avez-vous été appréhendés par des imazighen en traversant les belles forêts de chênes zen?

Avez-vous  été indisposés, une seule fois,  par le spectacle des bergers que vous ne manquez pas de remarquer quand vous vous rendez aux chalets d'Ifran?

Avez-vous oublié que ces enfants devenus bergers ont exactement les mêmes droits que vos enfants scolarisés dans des institutions  …privées?

Avez-vous surpris des extrémistes amazighs  en train de polluer l'environnement de vos somptueuses villas par des graffitis en Tifinagh?

Avez-vous accepté l'éclatement des structures sociales engendré par le «singe agricole»?

J'aurais aimé cesser de vous interroger amèrement et  nous réconcilier, dans un élan d'ancestrale fraternité. Mais pour qu'une   telle fête ait lieu, il faudrait que vous acceptiez de vous  réconcilier, avant tout,  avec l'exercice de l'autocritique.

En attendant de lire votre rejet (démenti) du préambule de votre pétition, sachez   qu'il existe d'autres extrémistes souvent plus virulents dans les mouvements d'obédiences:

-néonazie;

-sioniste;

-arabo-islamiste;

-lepénistes;

-klu-klux-klaniste;

-arabo-baatistes;

etc.

La liste est malheureusement trop longue, mais ce n'est pas le manque d'espace qui a poussé la «Vérité» à cultiver l'injure et le mensonge!

Voici pour conclure deux dictons amazigh  destinés  à éveiller l'esprit critique des signataires:

-Rrani rrux âica ultmanu («je subis  leur  pouvoir mais j'exerce le mien sur Aicha, ma sœur»)

-Ira uberrid ad ikemz, itemras ic g uxna ( “En voulant se gratter, le bouc se plante la corne dans le derrière”

Voilà donc ce que j'ai écrit en réaction à chaud au contenu du préambule . C’est ce que je pense toujours  tant qu'il n'existe pas d'explication ni de démenti de la part des signataires.

 Houssa Yakobi

 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.