Uttvun 72, 

Kuzvyûr 2003

(Avril 2003)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

Man wen ghad yekkusen Muhammed Cafiq?

Imazighen jar weoraq d useoraq

Iseffaren n yires

Tullizt

Atbir n imazighen ay tgid a tawiza

Imuray

Anecruf n tudart

Rix

Seghuyyugh

Tabrat inu

Tadva

Tamazight

Tamazight inew

Uccen d yinsi

Ur ikkul

Xalti Griru

Hezmet oawed hezmet

Français

Après Chafik, que nous est-il permis d'espérer

Diaspora amazighophone et arabophone de tamazgha au Canada

Comment construire le modèle amazigh?

8 Mars, journée internationale de la femme??

Différents procédés dans la création néologique en langue amazighe

La morphologie du proverbe kabyle

Nouveau livre sur la phonétique berbère

Mbarek Taouss a été enlevé et torturé

العربية

من يخلف محمدا شفيقا؟

عن النزوع الأمازيغي وهفواته

قراءة أولية في رواية تاواركيت ي يميك

مشروعية الحركة الأمازيغية

من إبادة الأسماء الأمازيغية إلى إبادة الأشجار الأمازيغية

عودة إلى معركة الحرف

تين ن ويدلان

وأخيرا يفرج عن اسم نوميديا

كنفيديرالية تاضا

جمعية بويا بآيت بوعيّاش

 

La morphologie du proverbe kabyle

Par: Kada Karima et Benachour Zahir (Bougie, Algérie)

 

“Si les mots n'étaient que ce qu'ils veulent dire, ce serait  la fin de toute littérature, en particulier la fin des littératures orales dans lesquelles, certains termes ont un rapport charnel ou magique avec ce qu'ils évoquent plus qu'il ne désignent” ( MOULOUD MAMMERI).

Dans une langue orale, comme c'est le cas pour la langue amazighe, l'orateure préfère renforcer son discour par le proverbe, car celui-ci joue un rôle déterminant dans la connaissance de la langue. De ce fait , on peut définir le proverbe comme de mot qui explique le sens d'une idée.

Tout le monde participe au développement de la langue et à son évolution , dans la société kabyle, soit par sagesse, la poésie, le conte , le proverbe, soit par la chronique, le récit.......etc. C’est pour cette raison que le proverbe kabyle est classé dans le registre de “TAMUSNI”au même titre que le rhétorique, la métaphore et le poème .

 Le proverbe kabyle joue un rôle d'arbitre entre  interlocuteurs et assure la compréhension. Il agit sur l'humanisme des mots et leur liaison. Il use de métaphores, d'harmonieques, d'imagescomparée, du jeu entre le sens propre et le sens figuré, des effets de combinaison entre les sons, le rythme et le sens.

le proverbe kabyle se présente sous plusieurs formes: sous forme d un seul vers, exemple: nzan waman … phrase courte:  teddez, tbrez... phrase a deux verbes: advar iteddu s azar, ahlil win isdukklen tizizwa d warzazen amud ma yeccur, ad yenfel; sous forme de deux vers: sans rime; example awal n tighilt yettawi-t wadu,  ass-a y nek azekka fellas, awer agh-d ibeddd ghef wemnar win yeznuzun urfan;  avec rime: exp: awal s timmi fihel imi, asif i wumi susmen waman ur degs laman, awin issnen ad yaru ad isel i wawal ur as-iberru.

 SOUS FORME particulière: il se présente souvent en prose exp: ass ma ra awend-issiwel weghrum yides kan ara ad telhum; ayen nniden ad teggem cwituh netteddi fellas a win ibghan ad- as-yimghur ma d atas ur tn-tagga ammer win id iteddun mghrur inebgi n yiwen n wass fessus wis sin n wussan messus win n yal ass ttef-as afus. Un même proverbe peut subir des transformation au niveau des différentes forme du verbe exp: sseflen fellas... yesfel fellasen, tamettut tesaday laenaye ..... seadan fellas laenaya, i-yezran ala win yewten d win yettewten) i-yezran ala win terza tyita).

Dans la  littérature amazighe, le proverbe est souvent la sélection d’un ou plusieurs vers de poèmes que la tradition a consacrés en valeur, exp: newlegh-t ccgh-t d asemmad (poète Ssi lbacir amellah). Ulamma inijel s usennan maena yettagga-d tizwal (Ccix Muhand Ulhusin), deg wexxam -is yesi zzit gher medden iccerred udi (Le poète Moh Ayt Lmesud.

Sources bibliographiques:

1- Mouloud Mammeri “yenna-ays Ccix Muhand”

2- Abdenour abdeslam,  recueil de proverbes amazighs

3- Taos Amrouche “le grain magique”

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.