Uttvun 76, 

Tamyûr 2003

(Août 2003)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

Netzvayet s tmazight deg wgherbaz azayez

Muhend abeldi

Izri n tudart 

Oica Mezrighd

Aghuyyi n wawmaten

Ifeqqeo dadad imazighen

Yurew icoeb asadv

Taghuyyit

Kenniw d awmaten

Ussan n tisegma

A Sifaw nnegh

Tasurifet n tidert 

S wuddur

Tawargit

Lunis 

Qrar

Toensvart

Français

En marge du vendredi 16 mai 2003

De l'"oraliture" à laLangue  littérature

Langue et violence au Maghreb

 La situation du berbère au Maroc 

C'est pour quand l'union des Etats de Tamazgha?

Berbères, libres et fiers de l'être 

Le vieux kabyle et l'arabe

Plainte contre les médias de la haine  

 

العربية

مرحبا بالأمازيغية في المدرسة العمومية

  هوس العربومانيا

الاستمرار في إعادة إنتاج أسباب 16 ماي

عودة إلى موضوع تيفيناغ ـ يركام

إتنوغرافية رقصة أحيدوس

القومجية والإسلاميزم: وجهان لعملة واحدة

المفاهيم باللغة الأمازيغية

على هامش سنة الجزائر بفرنسا

الإعلام الأمازيغي

أالمركب الثقافي للخميسات

عن الشيء الذي هو غير طبيعي

عذرا لوناس

أنت دم في عروق الأمازيغ

أغبالا تكرّم بحري وتدين الإرهاب

المؤتمر الليبي للأمازيغية 

بيان لجمعية تيفسا

بيان تنديدي لجمعية تاماينوت

بيان لجمعية تاماينوت

بيان لجمعية إيصوراف

جمعية آيت حذيفة

ببيان لجمعية إيموزّار

 

Une première plainte contre les médias de la haine

Maîtres:

 Objet: Porter plainte en notre nom, à l'encontre des directeurs des télévisions marocaines 2M et TVM.

Corps de la plainte:

Nous, citoyens marocains, Amazighs et contribuables au financement des deux chaînes de télévisions 2M et TVM et chaînes de radios, estimons que les directeurs  responsables de ces stations nous ont trahis. En majorité de la population marocaine, nous sommes pourtant privés des émissions dans notre langue et sur notre culture. Contrairement à l'Arabe et au français, Tamazight, elle, est délibérément laissée pour compte à l'image de nos régions qui n'ont  toujours pas gagné le droit de cité. Malgré nos multiples cris d'alarmes à l'encontre de cette ségrégation raciale caractérisée, notre situation ne fait qu'empirer. L'attente n'a que trop duré pour nous.

C'est pourquoi, nous portons plainte contre les directeurs de ces stations pour.

-Abus de pouvoir

-Abus de confiance

-Ségrégation raciale

Nous demandons à ce que soient restituées toutes nos cotisations détournées et remises à leur destination initiale: c'est à dire la promotion et le développement de la langue et de la culture Amazighes.

Organisations et individus portés en partie civile:

(la liste des signataires voir annexe)

Le responsable de la plainte: Zaid ouchna: Goulmima, E-mail: ouchna@hotmail.com

Nous, citoyens marocains individus ou organisations, portons partie civile dans cette plainte contre les directeurs responsables des stations de télévisions pour les délits cités:

Nom    Prénom     N° de cin    signature   

                                       

                          

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.