Uttvun 78, 

Mrayûr  2003

(Octobre  2003)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

Wi ghad yarin xef Biqca awarni tmettant nnec?

 Awaren yeddaren

Agdud n tudmawin

Imettvawen n umeghnas

Tittvawin nnem

Siman

D awen qqaregh

Isgwar a taymmust

Français

Discours final de Semratiri

Behri n'est plus

Hommage à Moha Abehri1

Hommage à Moha Abehri2

Sauvez Ahidous

Tana, ighrem vénéré

Tamazight et le défi de la graphie

Les noms d'outils scolaires en tamazight

Imazighen et l'enseignement de Tamazight

Cours de tamazight

Communiqué du CMA

Association Achabar

العربية

من سيحكي بعد رحيلك عن بيقشا يا أبحري

رحيل موحا أبحري

بيقشا... عشاقك يرحلون

الأمازيغيون و"حمار جّامع

لا لممارسة الابتزاز باسم فلسطين

أقوال  وتعاليق

الأمازيغية في مواجهة الحثالية والتعصب

المدنية تكافح ضد البربرية

التوجس والانكماش

جمعية تيفسا: من التأسيس إلى التحسيس

لقاء مفتوح مع الفنان خالد إزري

إعلان عن ندوتين دوليتين

طلب إجراء بحوث في البيداغوجيا والديداكتيك

جمعية بوكافر

جمعية أفرا

 

TANA, Ighrem vénéré

Par: Zaid Ouchna 

  TANA! Ce nom magique (de son origine: celle qui') mal connu  pour beaucoup mais légendaire pour  les Ayet Merghad et les Ayet Hdiddou: une frange d'Amazighs de cette région du sud-est Marocain. L'ighrem est situé sur un plateau des hauteurs du grand atlas-Est à 70 km au nord de Goulmima et à 50 km au sud d'Imi n Lchil. C'est d'ici que la célèbre TADA des Ayet Yaf Lman a vu  le jour. C'est ici ou il y avait le chef-lieu d'IZREF Amazigh. Tana, était également le bastion des résistants, hors pairs, dans la lutte contre les envahisseurs sous toutes leurs formes. Ceux qui ont initié l'histoire de la guerre de Baddou et celle de Hemdoun contre les colons français et leurs «sérviteurs». Ceux qui ont gardé jalousement au cœur des montagnes la civilisation, la culture et la  langue Amazighes à l'état pur! Tana a tout donné au pays et n'a reçu en échange que la marginalisation et le mépris. Avec Taghya (région), ils ont tout  fait pour  libérer AMUR mais n'ont pas pu voir le jour de l'indépendance…

 Aujourd'hui Août 2003, a Tana, il n'y a pas d'hopital, il n'y a pas de route, il n'y a pas d'éléctricité, il n'y a pas d'administration (voir la caserne à Amellgo!)… etc. Il n'y a que «l'esprit» Tana et encore très mal connu! Comme le malheur ne vient jamais tout seul, les pluies diluviennes de cet été ont causé des dégâts catastrophiques à cette capitale spirituelle. Elles ont emporté des maisons, des champs, le bétail des Irehhalen (transhumants etc. Les habitants eux, vident les lieux et cherchent le refuge à RRICH, à d'autres Igherman  et auprès des proches. C'est un décor de désolation pour les uns et un spectacle pour les autres. Suivez mon regard?

Quand il y a quelques années déjà, un seul mur est tombé à Fes, suite aux intempéries, l'état mekhzen s'est mis en état d'alerte. Les aides affluaient de partout: du national à l'international. Tout les médias en faisaient leurs unes car pour eux il s'agissait de la capitale «spirituellÊ» arabe! Fes, c'est aussi le chef-lieu des accords de la honte de 1912, c'est à dire l'anti TADA de TANA! Cela, évidemment, n'a qu'un seul  qualificatif: le ridicule moins un rond.

Au temp où les slogans de «l'ère nouvelle», «la démocratie» et «les droits des Humains» affluent de partout, et surtout ce qu'ils appellent «attassamouh!»   (Lire: l'impunité!). Ici, nous avons droit à la ségrégation régionale et à la ségrégation raciale. Le racisme quant tu nous tiens!

Je n'ai pas d'autres moyens ni d'autres possibilités que de porter ce cri d'alarme devant vous chers lecteurs et de dédier à TANA un  sourire poétique. Celui  d'izlan survenus à l'occasion d'un Ahidous à Tana-même en 1951. Cette fois, dans sa langue et celle de l'éspace: Tamazighet. En voici, en voilà:   

 

S tmazighet:

Ighrem n Tana ghur s uddur axatar ghur imezdagh d teqbilet en Ayet Merghad. Dinnagh ayed kkan inefra n izerf Amazigh zwar. Dinnagh azed igan ighrem n Soid Uhmad.Tana ayed igan ighrem n Muha Uhemmu n Ayet Umesri d wiyed izmawen lligh innaghen g oari n Baddu d win Hemdun d Irumin. Willigh ur as-irin i wmur-nsen ad ittader ddaw tsila!Tana ighrem n Oica Heddu tamettut Tamazighet mi yemmut Zayed Uhmad tama n idvaren, tger-as abizar-nnes. Ighrem n Tana, tesdarfet tsertit isenyuddun Lmerghrib seg useggwas n 1959. Tedda tarwa-nnes tura amazir, iqqim-as-d i Tana isem hill!

Ass a, idda-d wasif n ghuct 2003, yusey actal, yusey igran, yusey tiyedrin, izri-d tineddam.Tzelleo tarwa n izmawen da ttawey ighef g Rric, g Umellgu d igherman yaden. Yaghen wuddur akal ula mayed isawlen ghef tarwa n willigh iksen ddelet ghef lmeghribAss-lligh ayed ider yuwen uyadir g Fas, izra-t igenna izra-t wakal.

Tameccaput n uhidus n useggwas n 1951:

Ibedda uhidus g llan ayet ighrem n Tana, ilin irehhalen, yili uneccad Sakku. Iseqsa umeggaru-ddegh ka g ayet ighrem inna-yas:

-Is illa wenna yegan  Uoeli Usoid? Netta, aneccad issen i yezlan ayed ig'!

Nnan-as: «Isul ad d-iddu, maka ur illi dghi

Ibdu-d g izli yuwen g irehhalen, ioayer Sakku  inna:

Arehhal:

*Ig ioema weryaz iqqim mas ddan

da ttemun d cigan ittel-as adu

Izrey ka n uryaz daret uhidus tama n Sakku inna-yas:-«Pan unnagh d-innan izli, dghi ayed d-iffegh g lhebs yuker aghyul i ka!»< Inna-d g izli:

Sakku;

*Imoker ayenna g ihader imessus

mer diges ul qqad isafer aseggwas.

Iddu urehhal iffegh ahidus

Ass n umzid n tmeghra-nnagh, pan aneccad Uoeli Usoid idda-d. bedd uhidus, inna-d g izli:

Uoeli Usoid:

*Unna iran itub unna iran oesun

pan abrid n tudert ibda kuyan

Sakku:

*Addag nanney ka pat ixx 's rray

qad teni-nenhu pan liman iman

Ibeddel unya, inna-d digh Sakku:

*Amm inn-uznegh zarrek jadarmiyya

isgula-kwen-id id nna g as-ti-nnigh

Uoeli Usoid:

*Waregegh-k idd daddegh ag tellid

yixet-nnek as-d-bubbigh leowil

Sakku:

*Sires aggwa-nnek digi mek izzay

pat tufi-d ghur-i amazir yura

Uoeli Usoid:

*tgid aoeban afegh-k-id is ki-righ

ingha-yi wesemmidv mer idd is k-lsigh

Sakku:

*Gigh-ak aoeban ar dghi g iffegh rruh

ad di-yasey unna yak-iggaren aman

Uoeli Usoid:

*Yufa-d ifri-nna nn-iga buwnemri

ittu yizem-nna diges iggann ku yass

Sakku:

*Da yi-k-isnili rebbi g usbahiy

dinna kkigh da yak-sbibbigh ticaf

Uoeli Usoid:

*A wa tcan-i yexemmuney cigan zarrun

netca aksum a nsew idammen-nnun

Sakku:

*Ixass  uzduz ad ten-neku buwxemmuy

adday g k-uttegh ad telleghed idammen-nnun

Ar akw ittessa kul mayed ihadvern i whidus-nnagh g ighrem n TANA.

 

 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.