Uttvun 81, 

Yenyûr  2004

(Janvier  2004)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

Melmi ghad twasizvemzven ineghlafen nnegh imezwura?

Tamazight yiwet ayd tga

Tameddurt n Muhemmed Cukri

Taqerfiyet

Tisit inu

Aaghi i ymazighen n barra

Taksista

Usar susmex

Mer ghuri...

Taghuri

Bugafer

Ayt Ishaq

Tuccka tafuyt

Tudert iherran

Tabrat i wmedduker

Français

Imazighen de Hérodote

L'IRCAM vu à Khénifra

Un fax à l'au-delà

Appel à une coordination nationale

Lettre à l'autre rive

Car il s'agit de Nador...

Réseau amazigh pour la citoyenneté

 Félicitations

العربية

متى سيحاكم وزراؤنا السابقون في التعليم؟

التاريخ المنسي

تمرد الأمازيغية المضطهدة

ردا على  بهتان الأسبوع

مصطفى العلوي يحاف أن يكون أجنبيا

الخطأ الذي ارتكبه الأمازيغ

التراث بين التحديث والتقليد

الحركة الأمازيغية

متى نشألت ثقافة التضامن بالمغرب؟

من آيث عيّاش إلى بني بوعيّاش

موقع الأسطورة في التراث الأمازيغي

إلى مقدمة برنامج دنياك

المغردون خارج السرب

القلاع المحصنة بالأوراس

دعم لتاويزا أم ضحك عليها؟

إلى أية جهة ينتمي المغرب؟

الشاعر لحسن أوشن

كلمة أسيكنو

تجديد مكتب الجمعية

ندوة حول مستقبل الأمازيغية

بيان استنكاري

تهنئة فيداس

تعزية

تهنئة

 

 

Un fax à l’au-delà!

Par: Brahim Adili (Zerrada, Tahla)

(Dédié à mon ami Mohammed Fehmi d’Alhoceima)

A chaque fois que je contemple votre photo, Dadda Muhend, j'éprouve une profonde tristesse de ne point avoir, comme les autres, la chance d'écouter de près votre voix sage. Toutefois, j'éprouve une très grande

joie quand quelqu'un nous rappelle  vos paroles évoquées et valorisées dans les différentes situations, choses que j'apprens par coeur. Ne vous inquiétez point pour moi Dadda et faites moi promesse d'une rencontre! n'importe où, n'importe quand, je serai au rendez-vous (awal n irgazen).

Oh! Dadda,vous savez combien j'éspère que vous viendrez nous rendre visite dans notre monde, pour parler à ces imazighen-panarabistes (dans le nord-africain) des questions et des réalités sur lesquelles  on est d'accord vous, moi et tout le monde sauf eux. vous pouvez Dadda leur raconter comment vous ne trouvez aucun problème à cause de la langue des hommes et des femmes libres et que vous êtes finalement sûrs qu'elle n’y a point de langue sacrée qui doit être servie par les autres, mais que les langues et les cultures sont toutes egales, que la langue arabe est une langue ordinaire et que l'islam n'est point du tout l'arabité.

Dadda Muhend, dans ces temps de confusion et d'hypocrisie, je veux que vous m'expliquez des chosescomme "lwatan", "tamurt", "tawmat", "targazt"...

N'oubliez point de passer mon grand "azul" à Yemma Tecfa et à tous les martyrs de Tamazight et de liberté. Dans notre monde, on a jamais oublié quelqu'un de vous, toujours sur votre voie.

Signé: Amghbun n Rray.

 

 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.