Uttvun 82, 

Sinyûr  2004

(Février  2004)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

Imenzayen n "Tsertit tabarbarit" tamaynut

Mayd msen imazighen?

Xminni tudart teddakkûr d tira

Ixfawen n umazigh

Tamxsuyt

Abrid g nteddu

Tagharrabut n tadjest

Neccin d isudjas

Aghuyyi

Tafuyt

Sal, sal...

Ixef nnek a yaseggûs

Français

Imazighen de Hérodote(2)

Visite à une classe de tamazight

Point de vue d'un amazighiste

L'amaighité est un otage

Ainsi parlait le Sud-est

L'être à l'autre rive (2)

Aheddawi

Mohammed Choukri est bien connu  Rome

La reconnaissances des berbères de France

Sauvez les sites touristiques

Communiqué du MCA

Communiqué du Mak

Communiqué de Tilelli

Communiqué d'indignation

Communiqué 2 de "Azemz"

L'association Ziri

العربية

مبادئ السياسة البر برية الجديدة

الظاهرة الظلامية

الريف بين الهجرة وتشتيت الجماعات

آثار القلاع المحصنة بالأوراس

لسنا شرقيين ولا غربيين

هل هو السهو؟

نقطة نظام

جمعية تانوكرا تحتفل

بيان جمعية تانوكرا

إخبار لجمعية إزمز

بيان للحركة الأمازيغية ببرسلونة

بيان جمعية تاماينوت بإفني

بيان الاتحاد الوطني لطلبة المغرب

بيان الاتحاد الوطني لطلبة المغرب بالرشيدية

الحركة الطلابية الأمازيغية بوجدة

شكر وامتنان

تهنئة

تعزية

تعزية1

 

 

Ainsi parlait le Sud-Est

Par: Nourdine Bawedra (Goulmima)

"Dans les cafés des petites villes poussiéreuses, des dizaines d'enfants et de vieilles femmes, tendent leurs mains aux passagers et aux hommes attablés aux cafés. Les enfants de la rue, les mendiants, les prostitués pullulent et le désespoir gagne les cœurs des enfants et des jeunes", in "Malaise au Sud-Est" par L.Ideflawen dans Tawiza n° 80, page 10.

Il semble que les fans du septième art reconnaissent une scène d'un film hindou. Malheureusement, c'est la vie quotidienne dans les artères des villes ou des pseudo villes du Sud-est du royaume heureux; oh oui! Ass a degsen nettwali! Neoya di lbatvel!! Ainsi parlait le Sud-est.

Le premier mai 1994, la manifestation d'Errachidya initiée par l'association socioculturelle Tilelli prit le devant de la contestation publique. Le 3 mai, sept enseignants d'Errachidya et Goulmima, membres ou sympathisants de l'association Tilelli, étaient interpellés. Les charges retenues contre eux: "Trouble de l'ordre public" et "incitation à commettre des actes portant atteinte à la sûreté intérieure de l'État".

Le peintre amazigh Muhand Saïdi a été interpellé par deux moqaddems qui l'ont convoqué chez le pacha d'Errachidya; le peintre face aux marionnettes.

    Le 29 août 2001, les autorités provinciales d'Errachidya ont convoqué Hamid Cihi et AZli Harcherras, deux militants reconnus du mouvement amazighs, pour les menacer de poursuites judiciaires s'ils se décident d’entreprendre toutes sortes de manifestations publiques.

  M'barek Taos, militant convaincu, ex-détenu du Mai 94 fut enlevé et torturé par quatre agents de la D.S.T le 28 février 2003 à Tinghir.

Le 6 mars, des dizaines d'autochtones d'Imilchil ont organisé un sit-in devant le siège du gouverneur afin de lui soumettre leurs revendications légitimes. Cette expression populaire a été barbarement réprimée. Ainsi parlait le Sud-est.

Actuellement, le réseau associatif, compte des centaines d'associations, englobe presque la totalité de cette partie de tamazgha.

 Ceci ne constitue qu'un signe d'un besoin ressenti par notre peuple, dans l'élaboration d'un travail collectif mené par des intellectuels qui sont à l'écoute des revendications populaires. Et ce n'est pas sur le plan culturel, mais social et politique aussi. Ainsi parlait le Sud-est.   

 

 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.