Uttvun 87, 

Sayur  2004

(Juillet  2004)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

oli ãidqi azayku

Talalit n umjun

Mazuz

A yayllid

Arrif jar tawaghit d tafuli

Tufkin gef isserrifgen 

Ulid s wul inu

Lallas n tidbirin

Asmuymen

Français

Térence et l'héritage amazigh

La question amazighe et la constitution

L'arabe, emblème d'un apartheid linguistique

"Les yeux secs" entre amateurisme et manipulation

Ainsi parlait Dadda!

Berbère télévision et imazighen

Militantisme amazigh

Pourquoi ne pas dire la vérité?

Non  la violation du sacro-saint pacte de timmuzgha

L'élite de Fès

Grand-mère courage

Festival nationale du théâtre

Awal

Le prix internationale du roman

Appel à communication

العربية

علي صدقي أزايكو

مصحة اللسان

هل عشنا غرباء؟

الهوية وطنية

من يريد تحويل المغرب إلى ولاية تابعة للمشرق

حول مقال العشّاوي حفيظ

يهود تنغير

الجنوب الشرقي

ميثاق المطالب الأمازيغية

نقطة نظام لا بد منها

قافلة تيفيناغ

الأمازيغية والجهة

شراكة بين المعهد الأمازيغي وديوان المظالم

رد على مقال تاماينوت وكردستان المغرب

من أجل تجمع ديموقراطي

جمعية تاكمات تندد

بيان تنديدي

بيان مجموعات العمل الأمازيغي

بيان تانوكرا

بيان إلى الرأي العام

تعاز

تهنئةٍ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Festival national

du théâtre amazigh.

L’AMREC a organisé avec succès le 3éme festival national du théâtre amazigh du 10 au 13/06/04 à Agadir.

 En effet, avec une discussion fructueuse on a pu traiter des  sujets qui se rapportent aux

questions et aux difficultés de la production et de la réalisation du théâtre plus particulièrement la

 modernité du théâtre et l’identité amazighe.

Les troupes théâtrales venues de Rabat, de Casablanca et de Nador ont rejoint celles d’Agadir pour

 présenter leurs pièces. Le fait marquant ce festival c’est que: La pièce théâtrale «Imane lamane d ouamane»

du groupe ‘Izouran’ a été présentée  à la fois par des acteurs amazighs du Rif, du Moyen Atlas et du Souss

 dans une excellente atmosphère, en brisant le quatrième mur pour concrétiser la langue amazighe standard.

La pièce ‘Rabea d Buziyyan’  présentée par  «Tamesmunt n’Appolius n’umesgun» de Nador, en tamazight

 du Rif à été chaleureusement applaudie par un nombreux public d’Agadir. Tous les acteurs sont salués

avec ferveur par le public qui a manifesté un joyeux accueil.

La remarque qui a pu être enregistrée c’est le manque de soutien matériel et moral des responsables,

alors que la place du théâtre amazigh à la télévision nationale est un droit juridique, on espère que la

 justice soit rendue à notre culture nationale

amazighe.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      

(Oulghazi Hsaine)

 

 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.