uïïun   89, 

tzayur  2004

(Septembre  2004)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

"tazmamart": yan n ugmir n ukcuf

tillas n tifawt

Tasertit n wesoarreb ula deg wjenna

Tutlayt n tmazight d imoraq

A tatzriti

Français

La société des masques 

Le MCA et la réforme des l'université

Tamazight au forum social

Réplique au forum social de Rabat

Les dernières potières du Rif

Réplique à H.Awrid et Abbas Lfasi

L'esprit de Tawiza

Témoignages

Conférence sur la terre

Session du conseil national de Tamaynut 

 

العربية

تازمامارت: نصب من العار

استثاء الميز اللغوي كشكل من أشكال العنصرية

 الجامعة العربية والتطهير العرقي بالسودان

اكتشافات أمازيغية

الأمازيغية المنسية للصحراء المغربية

الأمازيغية هي هوية الجزائر

من المنتدى الاجتماعي إلى المنتدى العروبي

بنادق أنوال تلعلع في تفرسيت

نجوم العرب بالمغرب

إيدير يحل بالحسيمة

 تضامن فني مع المعطّلين بالحسيمة

   تطورات معركة المعطّلين بالحسيمة

بيان المؤتمر الليبي للأمازيغية

إصدار صحفي للمؤتمر الليبي

المعهد يوقع اتفاقية مع وزارة الاتصال

بيان جمعية اناروز

بلاغ جمعية تاماينوت

تعزية

 

 

Réplique au  Forum Social du Maroc

Par: Houssa n Henna Ouachine

Le Forum Social du  Maroc charrie plusieurs  entorses qui entachent  une importante partie de son programme. Ce qui fait de cette instance un «Fond de Ségrégation du Maroc» et non ce que véhicule prétentieusement l'apparente neutralité du Chapeau. Le programme du Forum Social du Maroc présente des aberrations  qui réduiront  l’efficacité de  ses travaux. Il y a d'abord  cette lacune relative à  la lettre d'invitation venue par le net il y a tout  juste une quinzaine de jours, vers le 6 courant, et non datée ni (numérotée). Un délai très court et contraignant qui  exclut fatalement la participation des régions éloignées de Rabat où doit se dérouler le forum. Y- aurait–il intention de neutraliser la contribution des régions et des villes du Rif, du Souss, du moyen et du haut Atlas et du Sahara? Seuls (ou le) les organisateurs, signataires  anonymes de la lettre, pourraient éclairer l'opinion publique marocaine sur une telle «inadvertance». Il faut signaler que dans les contrées marocaines précitées, les problèmes sociaux, liés  aux modes de gestion des ressources locales et aux conceptions culturelles des milieux qu’on ne cesse d’étouffer, se posent différemment.  Et, sauf erreur de ma part, aucune compétence régionale ne figure parmi les intervenants qui comptent pourtant  quelques éminents chercheurs marocains pour enrichir de façon édifiante et consistante les assises dudit Forum. Les organisateurs, pour  éviter toutes observations ou critiques fondées,  auraient-ils brouillé, comme le font certains de nos partis politiques, le programme en y insérant, et avec une déconcertante disparité, la région arabe et des pays en guerre (Palestine) ou en inter belligérance tel que l'Irak, tablant encore une fois sur des états d'âmes populaires qu'ont exploités jusqu'ici tous les crocodiles du tout puisatier pleinement noirci de pétrole, qui ne font que des guerres par médias et missionnaires interposés - Les concepteurs de ce programme encombré n’ont pas le sens de l’équité pour rappeler les 15 mille manifestants juifs et arabes israéliens  ayant  défilé il y a quelques mois de cela  en  exigeant  l’arrêt des hostilités  et l’instauration de la paix. Et,  les peuples de ces régions proches orientales ou asiatiques en général s'en  sont aperçus depuis longtemps. Et pour preuve, dans ces sociétés exaspérées sous le poids du mépris des oligarchies pétrolières, bien des franges  populaires sont précipitées dans l’action terroriste directe. Qui sont les responsables coupables de ces conséquences sanguinaires? Messieurs les pleureurs arabistes! Bien sûr, vous ne pourrez jamais l'avouer mais j'ose  le dire  à votre place et sans lamentations trompeuses seulement avec le cœur  d’un homme solidaire  de tous les frustrés du monde, et  là où ils  se trouvent. Ce sont les richissimes arabo – obscurantistes qui ouvrent et financent toutes les voies de la sinistrose avec la complicité de certains régimes pharisiens occidentaux qui les protégeaient car cette Protection valait et vaut toujours son pesant d'or! Alors que le Panafricanisme s’éveille dans une réelle perspective dynamique de développement, les organisateurs  de ce qu'il y a lieu d'appeler «Le Fond de Ségrégation du Maroc», ont passé sous  un silence grave et prévaricateur l'érosion socioculturelle qui déstabilise les pays de l'Afrique du Nord: Tamazgha, ou ce qu'on  clame dans des humeurs historiques  impromptues:  L’MOHGREB.  

Dans ces pays, le drame des Imazighen de Kabylie s’éternise avec   toutes les exactions qu’il couve, allant jusqu’à l’élimination physique…  Au Maroc, où se déversera le «Fond de ségrégation Sociale», la paix   et la cohésion sociales  sont rongées à  leur racine par des vers invisibles et imprenables malgré leurs dénigrantes et monstrueuses  silhouettes; il y a la constante atteinte aux droits humains et des entités socioculturelles; il y a une absence voulue de l'éveil culturel par  ce manque injuste et voulu de télévisions réellement marocaines; il y a la mendicité, l'insécurité; le suicide de ceux qu’exilent  la misère et la précarité et qu’emportent les océans, et que la presse impudique appelle cyniquement «alharraga» ,il y a , il y a....  et il y a que ce forum socialement inadapté,  fragmenté par le subjectivisme idéologique qui le dénature EST SIMPLEMENT BOYCOTTABLE.

Par ses filles, ses fils et ses démocrates véritables, la renouveau de la société marocaine se fera dans ce même Maroc et pas dans un autre!!!

(Le 18/07/2004 ohoussa@yahoo.fr)

 

 

 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.