uïïun  90, 

mrayur  2004

(Octobre  2004)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

Tamazivt jar ticli tamaçäayt d usikz unãib anaktam arkkak

Assefru n Lquran s tmazight

Antun n tirra

Rmed ad tesqared

Di rewdva ntgeooad

Ratar n ijj n umezruy

Français

Azaykou n'est plus

Ces berbères, éternels soldats des causes d'autrui

Imazighen, le racisme et les racistes

Awal iddern

Le souffle de la patrie

Toi, l'illettré

Un constat à bâtons rompus

Tamazight rebelle

Quelle langue pour le Maghreb amazigh?

Dihya des Aurès ou esquisses d'une nation

La saison des errances

Ces intégristes qui menacent l'humanité

L'aménagement linguistique

La terminologie

Le musée amazigh saharien

Les re-damnés de la terre

L'enseignement de tamazight: un recul inquiétant

La fin du mythe du panarabisme

Festival d'Imilchil

Communiqué du CMA

Cours de langue amazighe

Déclaration de la délégation amazighe 

العربية

القضية الأمازيغية بين التقدم البطيء والاعتراف الناقص والمتردد

أزايكو كان هنا

أزايكو يغادرنا إلى الأبد

عودة النسر الجريح

مسألة اللغة في الإحصاء العام

الكروج مغربي بالقميص وعربي بالقلب والدم

رد على مقال الانسلاخ الهوياتي

تاريخ المغرب أو التأويلات الممكنة

الأمازيغ من خلال أحاديث الرسول

مرتكزات تجاوز الوعي التقليدي

رسالة مفتوحة إلى وزير الداخلية

هل حدثوك يوما

دورة تكوينية لمفتشي الأمازيغية

بيان كنفيديرالية الجمعيات الأمازيغية بالشمال

بيان جمعية إفني

تعزية

 

Déclaration de la délégation amazighe à Genève

La délégation amazighe participant au Groupe de travail sur les Populations autochtones s’est réunie au palais des Nations Unies à Genève le 21 juillet 2004. Après avoir étudié la situation des droits identitaires, linguistiques, économiques, politiques et sociaux du peuple amazigh dans les pays de Tamazgha,

1. Déclare:

¨ Sa détermination à continuer sa lutte pacifique et légitime jusqu’à la reconnaissance par les états concernés (Maroc, Algérie,Lybie, Niger, Mali, Bourkina Fasso, Ils Canaries, Tunisie) de toutes les revendications du Mouvement culturel amazigh(MCA) notamment la reconnaissance de tamazighte comme langue officielle.

2.Soutient:

¨ * La «Tawada» Marche pour la reconnaissance de la langue amazighe comme langue officielle dans la constitution marocaine ainsi que d’autres mouvements de vigilance (Tidaf),  d’action (Amoussou), et estudiantin.

¨ *La lutte  des mouvements citoyens en Algérie (Kabylie, Aures, et région sud (touaregue).

¨ *Les actions entreprises par le mouvement culturel amazigh sur la scène internationale notamment le Congrès Mondial Amazigh (C.M.A).

¨ *l’autodétermination des peuples canariens et Touaregs.

¨ *Les luttes des peuples autochtones pour humaniser la mondialisation.

3.Dénonce:

¨ *La politique de discrimination, de l’assimilation et de l’arabisation à l’encontre des Imazighens pratiquée par les états de la région (expropriation des terres des imazighens, interdiction des prénoms amazighs, falsification de l’histoire...).

¨ *la répression et l’emprisonnement des jeunes militants du mouvement citoyen des Aures en Algérie.

4. Recommande:

Aux Nations Unies d’organiser un Sommet Mondial sur les cultures pour sauvegarder les langues et les cultures qui sont menacées par la globalisation.

Genève 21juillet 2004

Les associations:

¨ Congrès Mondial Amazigh (Paris)

¨ Association Tamoust-survie (Lyon)

¨ Confédération des associations amazighes du sud marocain (Maroc).

¨ Association Ils umazigh (Algérie).

¨ Association Tawessna (Maroc)

¨ Association Tin Hinan (Burkina Faso).

¨ Association Tamaynut (Maroc).

¨ ONG Prodecap-Sadad (Niger).

¨ Association Taghalift (Algérie).

 

 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.