uïïun  91, 

yemrayur  2004

(Novembre  2004)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

aslmd n tmazvt niv tiknaä tixatarin

Imseggilen n ixs n T.Djaout

Amnukal imezzviyn n S.Exupéry

Hmed umerri: "azamul n tirrugza"

Akud n izeggilen

Awar n ucar

Amssru

Amkraz n tilili

Tanut n awal

Itri amzwaru

Tamazight

Tufrayt

Nlla yilin

Imedla

Ighil d

Ayyuz i tmesmunt n Numidya

Ayyuz i Taziri

Français

Il y a dopage et dopage

Pour un front national unifié

Femmes rurales amazighes

Amnay en quête d'édition amazighe

Réinventer la proclamation du MCA

Terrorisme d'un concept

A rectifier s'il vous plait

Troisième anniversaire de l'Ircam

Communiqué de Tamaynut-Ifni

Azaykou est vivant

Condoléances

Condoléances

العربية

تدريس الأمازيغية أو خدعة القرن الكبرى

كيف نقرأ الفضاء المغاربي

نحو سوسيولوجية أمازيغية

تاريخ المغرب

دراسة أنتروبولوجية حول الأطلس

موسيقى أحيدوس تغزو الكونية

الأمازيغية أو اللامفكر فيه

الموروث الميتولوجي لمجتمع الأمازيغي

تزييف تاريخ المقاومة

إقصاء اللغة الأمازيغية

الكتابة والموقف عند الشاعرة مايسا

العائدة ديهيا

دروس لتعليم وتدريس الأمازيغية

نقطة نظام لابد منها

نداء إلى الحركة الأمازيغية

استحقاق هوية تحترق

إلى دعاة عروبة ليبيا

المؤتمر الليبي للأمازيغية

بيان للشبكة الأمازيغية

تعزية

 

L’IRCAM commémore le troisième anniversaire du Discours Royal d’Ajdir

Par: M.Moukhlis

La création de l’Institut Royal de la Culture Amazighe constitue un tournant historique quant au devenir de l’amazighité au niveau national. Cette institution créée par Dahir Royal (17 octobre 2001) a pour objectifs de sauvegarder, promouvoir et développer l’amazighité dans ses diverses expressions. En outre, et en collaboration avec les institutions nationales, elle œuvre pour que l’amazighité trouve la place qui est sienne, en tant que patrimoine de tous les marocains et composante fondamentale de l’identité nationale. Trois années après, le bilan de cette structure scientifique et académique peut être qualifié d’honorable. Les réalisations sont là et concernent différents domaines. L’IRCAM, conformément à ses prérogatives, a initié plusieurs actions, lancé des travaux, élaboré des projets et organisé plusieurs activités à caractères scientifique.

La commémoration du troisième anniversaire du Discours Royal d’Ajdir et de la création de l’IRCAM (prévue pour les 23 et 24 octobre 2004, à Rabat) revêt une importance particulière. Elle sera l’occasion pour les responsables et les chercheurs de l’Institut de dresser le bilan de deux années d’activités intenses et mettre en relief la stratégie de cette institution dans différents secteurs, ses perspectives d’avenir et les défis qu’elle est appelée à relever. Ainsi, après deux années riches en activités, l’IRCAM a pu s’acquitter de ses missions dans plusieurs domaines en réalisant des travaux essentiels et en prenant des décisions importantes à savoir:

¨ La codification de l’alphabet tifinaghe;

¨ L’intégration, progressive, de l’amazighe dans l’école marocaine;

¨ La signature de plusieurs conventions cadres avec des institutions nationales et étrangères (Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse, Ministère de la Communication, Ministère de la Culture, l’Institution Diwan Al Madalim et l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales);

¨ L’organisations de séminaires, colloques, rencontres et tables rondes sur des thèmes en relation avec l’amazighité dans ses diverses expressions et manifestations (standardisation de l’amazighe, pédagogie, anthropologie, histoire, littérature, traduction, communication, informatique…)

¨ La mise en place du site Web de l’Institut;

¨ La publication des N° 1 et 2 du bulletin de l’IRCAM;

¨ La publication d’ouvrages scientifiques et de manuels et supports didactiques;

¨ L’élaboration de stratégies dans les domaines de l’enseignement, de la communication et de l’ouverture de l’Institut sur son environnement …

Le programme retenu pour commémorer cet événement historique s’étale sur deux journées et comporte des manifestations scientifiques, artistiques et musicales.

Programme 

Samedi 23 Octobre 2004 :

 10 heures

- Exposition de peinture à la salle Mohamed El Fassi (Ministère de la Culture ;

- Exposition de livres amazighs au hall du théâtre Mohamed V;

- (Expositions permanentes le samedi et le dimanche)

20 heures 30 mn, à la salle M’hamed Bahnini

- Séance d’ouverture

- Allocution de M. le Recteur

- Allocutions des invités

- Table ronde sur le thème : « L’IRCAM : stratégie, bilan et perspectives »

Dimanche 24 Octobre 2004 :

-Soirée artistique (à partir de 20H30) avec la participation de:

La chorale de l’Institut, Amouri, Aslal, Aggourane, El Mahi, Bouârfa Benaâmane, Chrifa, Outaleb, Izouran, Guigou, Troupe Elgadra.

 

 

 

 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.