uïïun  92, 

mggyur  2004

(Décembre  2004)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

Is tanbaät tssidmr ingmiyn n «umskan amaziv»?

Azul, iman n Azayku

Tamazight inw

Taghufi

Asefru n tiddukla

Français

Qui saura défendre tamazight?

Femme amazighe et droits culturels

Toponymie de Nador

Pas de chromosomes cananéens chez imazighen

La ruée vers Internet

La femme amazighe rurale

Imazighen et les ONG des droits de l'homme

Imazighen du Maroc: un peuple minorisé

Le patrimoine amazigh

La déclaration universelle des peuples autochtones

Remerciements de la famille de Azaykou

Communiqué du CMA

Communiqué2 du CMA

 

العربية

ماذا تحقق من مطالب البيان الأمازيغي؟

نهايات الطفل الأمازيغي

الثقافة القرابية والزواجية بدادس

الأحداث المغربية تحذر من استهداف الهوية

في نقد  المشروع التعريبي للمختار السوسي

موسم الورود أم موسم الأشواك

في ذكرى انتفاضة آيت باعمران

سكان زمّور: دراشة إثنية

مؤتمر الفكر العربي بمراكش

لله درّك يا أحرضان

أمازيغي أنا

كي لا ترحل عنا أيها الرفيق

اللجنة الدائمة بالحسيمة تحتج

الحركة الأمازيغية تستأنف نشاطها بأكادير

شكر على تعزية

 

A propos de la femme Amazighe rurale et développement
Par: Mmis n ITTVO

Dans son article traitant le sujet de la femme rurale amazighe et développement, publié en TAWIZA n 91, monsieur Anaruz Ssaadani a bien décrit la situation alarmante où vit la femme rurale amazighe depuis des années.
Mais ce qui est surprenant et frappant, c’est le fait de montrer  cette malheureuse femme du doigt comme responsable  de  la dégradation de l’environnement et de la déforestation  et le déboisement. Et tout ça par ce qu’elle ramasse et découpe des petites bûches combustibles pour son foyer! ce qui n’est pas du tout  raisonnable, car l’Homme en générale vivait depuis l’aube de l’histoire en toute convenance avec son environnement. Et d’ailleurs, l’exploitation domestique des ressources de la nature n’a jamais été un facteur important de la destruction de cette dernière. Toutefois, c’est l’exploitation sauvage industrielle de l’époque moderne qui a engendré le déséquilibre naturel actuel dont la déforestation, la désertification, et le changement climatique… Et si un tel sort avait lieu dans les forets et montagnes de l’Atlas, alors il va falloir regarder plus loin, au-delà des petites apparences,  au lieu de répéter des dits irréels sur la femme rurale qui est déjà se trouvée sous blocus entre les montagnes et le climat sévère d’un coté et les grillages des « réserves» de l’autre pour protéger quelques deux couples de mofflons au détriment des humains, dans la  région de TASVEMMIT (froid glacial, froide) A Beni mellal. Et ça n’est qu’un simple exemple entre autres. A bon entendeur salut!    

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.