uïïun  92, 

mggyur  2004

(Décembre  2004)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

Is tanbaät tssidmr ingmiyn n «umskan amaziv»?

Azul, iman n Azayku

Tamazight inw

Taghufi

Asefru n tiddukla

Français

Qui saura défendre tamazight?

Femme amazighe et droits culturels

Toponymie de Nador

Pas de chromosomes cananéens chez imazighen

La ruée vers Internet

La femme amazighe rurale

Imazighen et les ONG des droits de l'homme

Imazighen du Maroc: un peuple minorisé

Le patrimoine amazigh

La déclaration universelle des peuples autochtones

Remerciements de la famille de Azaykou

Communiqué du CMA

Communiqué2 du CMA

 

العربية

ماذا تحقق من مطالب البيان الأمازيغي؟

نهايات الطفل الأمازيغي

الثقافة القرابية والزواجية بدادس

الأحداث المغربية تحذر من استهداف الهوية

في نقد  المشروع التعريبي للمختار السوسي

موسم الورود أم موسم الأشواك

في ذكرى انتفاضة آيت باعمران

سكان زمّور: دراشة إثنية

مؤتمر الفكر العربي بمراكش

لله درّك يا أحرضان

أمازيغي أنا

كي لا ترحل عنا أيها الرفيق

اللجنة الدائمة بالحسيمة تحتج

الحركة الأمازيغية تستأنف نشاطها بأكادير

شكر على تعزية

 

Remerciements de la famille de Si Ali Azaykou

Tous les membres de ma famille et moi-même aimerions remercier tous ceux qui ont pris la peine de nous faire leurs condoléances, que ce soit par écrit- articles dans la presse, lettre postales, courrier électronique- ou encore par téléphone.
Je prierais toutes ces personnes, associations, administrations et autres organismes du Maroc et de l’étranger de m’excuser de ne pouvoir les remercier nommément.
Je souhaiterais également ajouter et dire à ceux qui ont plus longuement écrit sur le parcours de l’historien, la vie de l’homme, la pensée du philosophe ou encore sur l’émotion et la sensibilité de ce poète bien aimé, que nous avons été enchantés de les lire et très touchés par leurs mots. Mon père, lui, aurait certainement esquissé un léger sourire où se mêlerait un air tendrement surpris et une expression de bonheur profond: «enfin ils savent… enfin ils ont compris…»; oui baba, ils ont compris: je l’ai vu dans les yeux de mon collègue, le jour où, il y a plus de six ans, pour la première fois il entendit mon prénom Tilila; ce mot d’apparence si simple par lequel tu as doucement, mais sûrement entamé une silencieuse révolution. Ce regard, baba, se chargea d’une émotion indescriptible quant il a appris que j’étais ta fille:
« c’est un honneur, me dit il, de travailler avec la fille de si Ali Azaykou… cet homme représente tellement de choses pour nous.». Cette émotion, je l’ai toujours croisée et je la croiserais toujours dans les yeux de la jeunesse militante amazighe. Cette jeunesse qui fut ta fierté et ton espoir et qui demeure notre fierté et notre espoir à tous.
Oui, enfants de mon pays, vous avez compris que malgré sa discrétion et sa pudeur, cet homme n’était qu’amour, sincérité, générosité et dévouement envers ce peuple et cette terre magnanime.
Nous aimerions également remercier tout particulièrement et du plus profond de notre cœur sa Majesté Mohammed VI, pour son soutien, et rendre hommage à sa clairvoyance et sa sagacité et l’histoire, nous en sommes intimement convaincus, ne démentira pas…
Enfin, nous n’oublierons certainement pas d’honorer une amitié sans failles entre trois hommes qui débuta sur les bancs de l’école et qui, chacun d’eux le sait, durera éternellement.
Ils ont été plus que proches leur vie durant, ils se sont entraidés et soutenus malgré leurs différences de caractères et leurs divergences d’opinions, aucun n’a jamais manqué à son devoir vis-à-vis de l’autre: Si Ahmed Toufiq, Si Abdelghani Abouelazm, nous ne vous remercierons pas; un remerciement de notre part serait, à n’en pas douter, inapproprié, car la force de votre amour pour Si Ali Azaykou n’a rien à envier à celle que nous, ses enfants et sa famille, lui portons. Alors, nous saisissons cette occasion pour tout simplement célébrer et honorer votre amitié exemplaire.
Si Ali Azaykou n’est plus parmi nous aujourd’hui, mais il nous a laissé un héritage qui n’a pas de prix: il nous a ouvert la voie et l’esprit, il a été pour nous un modèle de courage: le courage de remettre en doute les versions officielles de notre histoire, le courage de se montrer rebel et de dire non au mensonge et à la falsification, le courage de nous mettre face à nous-mêmes et de nous remettre en question, le courage d’être tout simplement ce que nous sommes: des Hommes Libres.
(Tilila Sedqi AZAYKOU)






 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.