uïïun  98, 

sdyur  2005

(Juin  2005)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

nudf vr lirkam i tmazivt, nffv d zzigs i tmazivt

Akud n izeggilen

Imazighen n umarir amazigh

Amsifadv amma hllu

Aseggûs amaynu

Français

Imazighen et le makhzen

Notre identité est amazighe

Une légende nommée Izenzaren

Tamazight, institutrice de la toponymie

Coup de coeur pou Térence

S'agit-il d'une naissance de la chanson engagée?

Festival amazigh détourné en festival arabe!!

Un legs de l'Ahidous au Sud-est

Izref est toujours d'immunisation

Communiqué du CMA

Je suis le fils de Tamazgha

Tamazight à la radio danoise

La famille Mallal expose

العربية

دخلنا من أجل الأمازيغية وانسحبنا من أجل الأمازيغية

مهرجان عمي سايس لن يذيب جليد الهوان والحكرة

الإهانة الكبرى

لعنة التاريخ وعودة المسكوت عنه

البيئة والمقدس في المنظومة الثقافية الأمازيغية

الأمازيغية والمقاربات الممكنة

وأخيرا نطق العروي

كتاب الأمازيغية للسنة الثانية: من السير نحو التوحيد إلى التراجع نحو التلهيج

تدريس الأمازيغية: سنتان من الإفشال

الاشتقاق في اللغة الأمازيغية

تدريس الأمازيغية بين القبول والرفض

الهرمينوطيقيا والخطاب الأمازيغي

تكزانت في المعتقد الشعبي الأمازيغي بالريف

تناقض الطرح العروبي بشأن عروبة الأمازيغ

الممالك الأمازيغية والحكم الروماني

المدونة: النصوص والواقع والحقوق اللغوية والثقافية

علاقة المسرح باللغة الأمازيغية

حوار مع الفنان بوستاتي عبد العالي

ملتقى تيفسا للمرأة الأمازيغية

إيناون ن تمازيغت

تانوكرا تحتضن

بيان المؤتمر الليبي للأمازيغية

إعلان نتيجة مسابقة أس نغ

بلاغ بخصوص السيد سامي فرحات

بلاغ تامونت ن يفوس

جمعية سلوان الثقافية

بيان الحركة التلاميذية بدادس

اعتقال المناضل المعتصم الغلبزوري

بيان فاتح ماي

بيان بمناسبة فاتح ماي

 

Festival amazigh détourné en festival arabe!!
Par: ameziane Ait souss (Paris, France)

Le 23 avril 2005, une association et la banque semi-officielle du maroc, attijai-wafa, organisent deux soirées simultanées en régionn parisienne en france... La première a convié des artises de la musique chaâbi, visiblement pour le public arabophone marocain, et la deuxiéme se veut une soirée intitulée “ le PREMIER FESTIVAL AMAZIGH MAROCAIN” en commémoration du printemps berbére...
Voilà enfin un événement censé célébrer une date importante pour le mouvement amazigh en afrique du nord... Mais la surprise a été grandiose et les gens quand les gens stupéfaits quand ils ont découvert les choses suivantes:
Si le choix des artistes amazighs était conforme au programme annoncé et donc 100 % amazigh avec la représentation des régions amazighophones du
maroc, on peut déplorer les choses suivantes:
- Manque d’organisation: 30 mn de pause pour manger et boire au milieu du spectacle!!! le présentateur a dédié ce spectacle et a demandé 1 mn de silence en hommage à un journaliste de 2m (decédé)!!! Quel rapport avec l’amazighité et l’événement célébré?: aucun...
- Trop de publicité de la banque marocaine qui a sponsorisé la
soirée... publicité également pour un autre événement cmmercial qui aura lieu dans ce lieu prochainement... (l’immobilerau maroc).
-Ancun affichage ou discours en l’honneur de l’événement qu’on a annoncé: Printemps berbére
-Propagande officielle du présentateur qui a fait l’éloge et le béni-oui-oui habituel des opportunistes marocains pour attirer la bénédiction du makhzen et en langue arabe classique, le présentateur a dédié ce spectacle au peuple marocain, à la nation arabe et il a remercié la télévision publique marocaine!!! Pour quelles raisons?: on ne sait pas: l’amazigh est toujours
exclu des médias publics.
Bref, on a vraiment noyé le message, le but et l’objectif du printemps berbère et on a traité imazighen de “vaches à lait”: c’est leur porte monnaie qui compte... on s’en fout de leur revendication et de leur identité...
En tout cas, les organisateurs ont réussi à dénaturer le pourquoi de cette date historique importante, mais qu’ils se rassurent, le public n’est pas dupe et les gens ont compris ce mépris continu quand à la gestion des revendications amazighes... Ils n’attarderont pas à réagir et à ce moment
là, ça sera peut-être trop tard...
Un seul point positif que je donnerai à la soirée, c’est qu’on a rassemblé les artistes amazighs de toutes les régions du maroc...
Moralité: Imazighen doivent se prendre en charge et organiser leurs événements et se solidariser autour de leur cause commune... les responsables makhzéniens feront en sorte de noyer le discours revendicatif comme il le font au maroc et essaient de le faire pour la diaspora...

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.