uïïun  98, 

sdyur  2005

(Juin  2005)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

nudf vr lirkam i tmazivt, nffv d zzigs i tmazivt

Akud n izeggilen

Imazighen n umarir amazigh

Amsifadv amma hllu

Aseggûs amaynu

Français

Imazighen et le makhzen

Notre identité est amazighe

Une légende nommée Izenzaren

Tamazight, institutrice de la toponymie

Coup de coeur pou Térence

S'agit-il d'une naissance de la chanson engagée?

Festival amazigh détourné en festival arabe!!

Un legs de l'Ahidous au Sud-est

Izref est toujours d'immunisation

Communiqué du CMA

Je suis le fils de Tamazgha

Tamazight à la radio danoise

La famille Mallal expose

العربية

دخلنا من أجل الأمازيغية وانسحبنا من أجل الأمازيغية

مهرجان عمي سايس لن يذيب جليد الهوان والحكرة

الإهانة الكبرى

لعنة التاريخ وعودة المسكوت عنه

البيئة والمقدس في المنظومة الثقافية الأمازيغية

الأمازيغية والمقاربات الممكنة

وأخيرا نطق العروي

كتاب الأمازيغية للسنة الثانية: من السير نحو التوحيد إلى التراجع نحو التلهيج

تدريس الأمازيغية: سنتان من الإفشال

الاشتقاق في اللغة الأمازيغية

تدريس الأمازيغية بين القبول والرفض

الهرمينوطيقيا والخطاب الأمازيغي

تكزانت في المعتقد الشعبي الأمازيغي بالريف

تناقض الطرح العروبي بشأن عروبة الأمازيغ

الممالك الأمازيغية والحكم الروماني

المدونة: النصوص والواقع والحقوق اللغوية والثقافية

علاقة المسرح باللغة الأمازيغية

حوار مع الفنان بوستاتي عبد العالي

ملتقى تيفسا للمرأة الأمازيغية

إيناون ن تمازيغت

تانوكرا تحتضن

بيان المؤتمر الليبي للأمازيغية

إعلان نتيجة مسابقة أس نغ

بلاغ بخصوص السيد سامي فرحات

بلاغ تامونت ن يفوس

جمعية سلوان الثقافية

بيان الحركة التلاميذية بدادس

اعتقال المناضل المعتصم الغلبزوري

بيان فاتح ماي

بيان بمناسبة فاتح ماي

 

Notre identité est amazighe
Par: ameziane Ait souss (France)

J’écris ces lignes en réaction à  l’initiative du magazine «tel quel» de proposer le débat sur une éventuelle et prochaine réforme de la constitution... Je voudrais surtout enrichir ce débat dur la première partie concernant l’identité et les principes fondamentaux...
A mon sens, nous devrions tout d’abord poser la question au peuple marocain... Il faut écouter ses doléances, demander ses aspirations et en définitive savoir ce que veut le peuple marocain... Un médecin avant d’ausculter son patient lui demande d’abord comment il va et qu’est ce qu’il sent avant de l’ausculter... Il suffit donc de poser cette question aux marocains...
Je voudrais ensuite poser la question suivante: qui sommes nous? Qui est le marocain? et donc quelle est notre identité? Sommes nous arabes, amazighes, perses, vandales, gaulois, ibériques, gérmaniques,...?
Pour répondre à cette question, ayaons le courage de débattre d’une manière rationnelle, sincère, et sans démagogie... Là encore, interrogeons d’abord l’histoire! Non pas l’histoire officielle mais l’histoire de ce pays, de ses hommes depuis l’antiquité à nos jours... basons nous sur les méthodes scientifiques modernes et soyons rationnels...
Dans l’article, on propose comme guise de réponse à notre identité: le Maroc est pays: amazigho-arabo-africano-judéo-islamique»... cela fait un peu trop comme identité et cela reviendrait à dire que nous sommes tout et rien au même temps... Imaginez qu’on enseigne cette définition à nos enfants en bas âge... ou même comment peut-on répondre quand on nous demande qui nous
sommes à l’étranger...
Personnellement, je pense qu’on ne fera pas les frais, un jour ou l’autre, d’affirmer notre identité sans tourner autour du pot... il ne sert à rien de noyer notre identité véritable qui nous différencie des peuples du monde par des discours flous en tournant autour de minorités culturelles, raciales, ethniques ou du genre les composantes de notre identité...
Notre identité est amazighe et seulement amazighe et depuis l’histoire ancienne... il ne faut pas confondre les apports culturels de différents peuples venus à des moments dans notre histoire avec l’identité... ces apports romains, phéniciens, vandales, arabes et noirs africains ont imprégné la culture des habitants de ce pays sans remettre en question sa composante humaine et ethnique... Il ne sert à rien non plus d’ajouter les minorités confessionnelles comme
composantes de l’identité... nous sommes des êtres humains avant que nous ayons une religion et ce n’est pas l’existence d’une minorité juive et aussi chrétienne qui va remettre en cause le fondement de l’identité...
Alors mon point de vue, c’est que notre identité est amazighe et il faut avoir le courage de l’accepter... et ce n’est pas l’existence de la langue arabe et/ou de la culture arabe, qui a imprégné une partie de la population marocaine, qui fera que nous sommes arabes...
Nous sommes amazighs du point de vue identitaire et nous avons des tendances culturelles différentes: arabo-islamiques, froncophone, anglophone,...
L’identité c’est la mémoire collective et l’histoire du peuple et non les choix culturels et idéologiques de ses populations... car les tendances culturelles et idéologiques naissent et disparaissent comme le communisme... mais l’identité reste gravée à jamais dans l’histoire et la mémoire collective...
C’est ce qui fait que la langue amazighe et l’identité amazighe ont toujours existé et n’ont jamais disparu. Ce que nous revendiquons au sein du mouvement amazigh est la reconnaissance de notre véritable identité amazighe et nous ne sommes pas une minorité ethnique, linguistique et/ou culturelles qui demande des droits spécifiques... nous ne sommes pas des «gays» ou des «punk» qui demandent des droits spécifiques...
 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.