uïïun  98, 

sdyur  2005

(Juin  2005)

Amezwaru

 (Page d'accueil) 

Tamazight

nudf vr lirkam i tmazivt, nffv d zzigs i tmazivt

Akud n izeggilen

Imazighen n umarir amazigh

Amsifadv amma hllu

Aseggûs amaynu

Français

Imazighen et le makhzen

Notre identité est amazighe

Une légende nommée Izenzaren

Tamazight, institutrice de la toponymie

Coup de coeur pou Térence

S'agit-il d'une naissance de la chanson engagée?

Festival amazigh détourné en festival arabe!!

Un legs de l'Ahidous au Sud-est

Izref est toujours d'immunisation

Communiqué du CMA

Je suis le fils de Tamazgha

Tamazight à la radio danoise

La famille Mallal expose

العربية

دخلنا من أجل الأمازيغية وانسحبنا من أجل الأمازيغية

مهرجان عمي سايس لن يذيب جليد الهوان والحكرة

الإهانة الكبرى

لعنة التاريخ وعودة المسكوت عنه

البيئة والمقدس في المنظومة الثقافية الأمازيغية

الأمازيغية والمقاربات الممكنة

وأخيرا نطق العروي

كتاب الأمازيغية للسنة الثانية: من السير نحو التوحيد إلى التراجع نحو التلهيج

تدريس الأمازيغية: سنتان من الإفشال

الاشتقاق في اللغة الأمازيغية

تدريس الأمازيغية بين القبول والرفض

الهرمينوطيقيا والخطاب الأمازيغي

تكزانت في المعتقد الشعبي الأمازيغي بالريف

تناقض الطرح العروبي بشأن عروبة الأمازيغ

الممالك الأمازيغية والحكم الروماني

المدونة: النصوص والواقع والحقوق اللغوية والثقافية

علاقة المسرح باللغة الأمازيغية

حوار مع الفنان بوستاتي عبد العالي

ملتقى تيفسا للمرأة الأمازيغية

إيناون ن تمازيغت

تانوكرا تحتضن

بيان المؤتمر الليبي للأمازيغية

إعلان نتيجة مسابقة أس نغ

بلاغ بخصوص السيد سامي فرحات

بلاغ تامونت ن يفوس

جمعية سلوان الثقافية

بيان الحركة التلاميذية بدادس

اعتقال المناضل المعتصم الغلبزوري

بيان فاتح ماي

بيان بمناسبة فاتح ماي

 

 Izref, est toujours d’immunisation!
Par: Zaid ouchna

Quand un différend se manifeste entre deux belligérants, dans le parage de Goulmima au sud-est du Maroc, l’une des deux parties porte plainte auprès du tribunal local. Une des pratiques des plus usuelles me diriez-vous?
L’interrogation de déficience, c’est de se dire de quel tribunal s’agit-il? La réponse nous professe bien des choses qui ne manque pas d’intérêt!
Après une quotité de jours du dépôt de la plainte, ici les gens postulent par habitude d’après le jour de «LMEGLIS», qui signifie dans la réalité vécue au quotidien et en dehors de tout culbute linguistique: l’assemblée du jury. Il est régi que cette assemblée aie lieu une fois par semaine dans chaque commune de la vallée  qui contient: Goulmima, Tadighoust, Tinjdad, Ayet Hani et Imi n Lchil ou Assoul.
C’est quoi un jury ici? Qui le compose?
Prenons le cas de Goulmima centre, un jury est une commission, occasionnelle, composée de sept «7» personnes, de nature ordinaire, mais réputées par leur sérieux et par leur honnêteté. EIles sont choisies, selon les règles d’une parfaite démocratie, par les membres de Tansibt «lejmaât» de chaque Ighrem (le bourg). Ces derniers sont eux-mêmes élus, selon leurs compétences et selon le degré de leur respect des valeurs, par les citoyens. Nous relevons donc, que pour être membre d’un jury, il faudrait au préalable convaincre toute une structure sociale par sa propre conduite.
Quelle est la fonction des membres d’un jury?
Les membres d’un jury, à l’image d’une assise des tribunaux américains, écoutent attentivement des plaintes et des accusations des uns, mais aussi des défenses et des contrevérités des autres. Ils n’ont droit de poser aucune question, mais ils épient, calmement, chaque geste, chaque preuve, chaque démonstration et chaque argument. Ils se fient uniquement, mais seulement, à leur propre conscience pour se délibérer des verdicts.
Quant au président de l’assise, lui, il n’a droit qu’à l’animation et à la mise en ordre de l’enchaînement des débats. D’ailleurs, lui–même est issu et choisi par les membres du juré, sauf pour la période allant de 1936 à 1956 ou il était, tout le temps, de nationalité française.
Il est à noter, également, que les membres d’un jury étaient assujettis à l’aval des plaignants ou autres des accusés. Sur une réserve émise par l’une des parties des belligérants sur un membre du jury, pour une raison recevable tel un lien de parenté ou autre; le dit membre n’est plus accepté pour l’affaire en question!
Aujourd’hui, même si la dénomination reste d’usage, les citoyens mettent leur sort entre les mains d’un fonctionnaire «nommé», responsable de rendre des jugements. Les valeurs s’estampent et la norme s’implante!
 

Copyright 2002 Tawiza. All rights reserved.